Marine Le Pen appelle les patriotes et le peuple à «faire barrage» à Emmanuel Macron

Marine Le Pen, en meeting à Avignon le 14 avril.© Daniel Cole Source: AP
Marine Le Pen, en meeting à Avignon (Vaucluse), le 14 avril.
Suivez RT France surTelegram

Avec pour slogan «si le peuple vote, le peuple gagne», Marine Le Pen a attaqué, lors d'un meeting à Avignon, le président sortant Emmanuel Macron, qui représenterait «cette caste qui gouverne [la France] avec arrogance».

Lors d'un meeting à Avignon (Vaucluse) le 14 avril, réunissant environ 4 000 personnes selon l'AFP, Marine Le Pen a lancé un appel aux «patriotes de droite, patriotes de gauche ou d'ailleurs» à faire «barrage» contre Emmanuel Macron. La candidate à la présidentielle du Rassemblement nationale (RN) inverse ainsi la rhétorique du «barrage» dit «républicain» lancée par des organisations et personnalités de gauche, du sport et des médias.

«Le 24 avril, si les Français ont à faire barrage, c'est au retour d'Emmanuel Macron», a-t-elle déclaré, listant «faire barrage» à plusieurs idées ou éventuels bilans du président sortant, que ce soit «l'effondrement du pouvoir d'achat des Français», «le matraquage fiscal», «la retraite à 64 ou 65 ans», le «laxisme judiciaire» ou «une immigration qui met en péril l'équilibre de nos systèmes sociaux».

«Faire barrage à un nouveau quinquennat de désolation sociale et de déconstruction nationale», a encore asséné la députée du RN qui a également demandé à «faire barrage à cette caste qui nous gouverne avec arrogance». «Ce pouvoir de quelques-uns aux bénéfices de quelques-uns», a-t-elle surenchéri, qualifiant en outre la «caste» de «pouvoir de l'entre-soi où règne cooptation, népotisme qu'illustrent parfaitement les affaires MSC, McKinsey [et] Alstom».

«Le 24 avril met face-à-face le bloc populaire contre le bloc élitaire», a soutenu Marine Le Pen, comparant la bataille politique à celle du «peuple contre l'oligarchie». La candidate a d'ailleurs pris comme slogan : «Si le peuple vote, le peuple gagne.»

Elle a aussi eu un mot à propos des soignants non vaccinés au Covid-19 qui ont dû être écartés de leur travail. Elle a ainsi annoncé vouloir réintégrer «les 15 000 soignants expulsés comme des malpropres», assurant qu'elle «leur verserai les salaires dont ils ont été injustement privés».

Durant cette prise de parole, Marine Le Pen a rappelé son projet fondé sur «des principes : la sécurité républicaine face à la loi des mafias, la laïcité qui doit être réaffirmée, l'égalité de la justice sociale et de la méritocratie, la liberté de s’exprimer, de penser, de créer, d’entreprendre».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix