Lassalle annonce faire des dons à LR, au PS et à EELV après leurs mauvais scores du premier tour

Jean Lasalle pose devant son affiche électorale à Lourdios-Icheres dans les  Pyrénées-Atlantiques le 10 avril© GAIZKA IROZ Source: AFP
Jean Lasalle pose devant son affiche électorale à Lourdios-Icheres dans les Pyrénées-Atlantiques le 10 avril (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le candidat Jean Lassalle, sorti du premier tour avec 3% des voix, a annoncé sur son compte Twitter qu'il faisait un don équivalent à trois partis en difficulté financière après leurs mauvais résultats.

Alors que le premier tour de l'élection présidentielle s'est transformé en douche froide pour plusieurs candidats qui se retrouvent sous la barre des 5% qui aurait permis le remboursement des frais de campagne, le candidat Jean Lassalle s'est proposé de leur venir en aide. 

«Devant les difficultés financières du PS, LR et EELV, [le mouvement Resistons !] a décidé de faire un don équivalent à chacun d’eux afin de respecter le principe d’égalité qui m’est si cher et qui a prévalu tout au long de cette campagne…», a-t-il écrit sur Twitter le 11 avril accompagné d'une photo montrant des chèques. 

«On a souvent besoin d’un plus petit que soi», a-t-il encore déclaré, citant un passage célèbre de Jean de La Fontaine. 

Des prêts difficiles à rembourser

Dès le lendemain du scrutin, Les Républicains et EELV, qui ont tous les deux contracté des emprunts pour participer à l'élection ont tiré la sonnette d'alarme après les mauvais scores de leurs candidats (4,8% pour Valérie Pécresse et 4,6% pour Yannick Jadot). 

Valérie Pécresse a déclaré que son parti ne sera pas remboursé de «sept millions d'euros» de frais et qu'elle était personnellement endettée à hauteur de cinq millions d'euros. Chez EELV, Julien Bayou a déclaré que le parti devait trouver deux millions d'euros d'ici la fin mai.

Côté PS, dont la candidate Anne Hidalgo n'a remporté que 1,75% des voix, le Premier secrétaire Olivier Faure a expliqué que le parti ne risquait pas la faillite puisqu'aucun prêt n'a été contracté pour la campagne. 

La loi prévoit que les dépenses soient remboursées par l’Etat à hauteur de 47,5% du plafond pour les candidats ayant obtenu plus de 5% des voix, et de 4,75% pour les autres. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix