Hollande, Hidalgo, Aubry : les éléphants veulent reconstruire le PS après la présidentielle

- Avec AFP

François Hollande et Anne Hidalgo préparent l'après-présidentielle pour le PS© PASCAL LACHENAUD Source: AFP
François Hollande et Anne Hidalgo préparent l'après-présidentielle pour le PS (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Anne Hidalgo a dîné avec plusieurs personnalités du PS, dont François Hollande, pour évoquer les législatives et la reconstruction de la gauche, mais sans le premier secrétaire, Olivier Faure. La présidentielle est-elle déjà perdue dans les esprits ?

L'actuelle candidate à la présidentielle Anne Hidalgo, l'ancien chef d'Etat François Hollande, les maires de Lille et de Nantes, Martine Aubry et Johanna Rolland, la présidente de la région Occitanie Carole Delga, ou encore le sénateur Patrick Kanner, étaient présents à une réunion «secrète», qui s'est tenue le 6 avril au soir au Sénat, selon Le Monde qui a révélé l'information.

Ce dîner, convoqué par la candidate socialiste qui termine une campagne difficile, avait pour objectif de «discuter et se positionner pour voir comment conduire les dernières heures de campagne» et envisager ensuite la reconstruction de la gauche, a-t-elle expliqué le 7 avril à la presse lors d'un déplacement à Rouen, à trois jours du premier tour de la présidentielle.

«Mon rôle c'est de rassembler, de prendre le pouls, d'écouter les conseils», a-t-elle affirmé. Mais «demain [vendredi 8 avril] je verrai Olivier Faure», a-t-elle ajouté. Le Premier secrétaire du PS était en effet absent à la rencontre de la veille et Le JDD de dévoiler une tension entre celui-ci et François Hollande qui n'aurait pas désiré sa compagnie. 

L'entourage de la maire de Paris explique à l'AFP que la candidate «parle à tout le monde, mais des binômes ne se parlent pas». Ce qui est donc notamment le cas entre Olivier Faure et François Hollande.

«Le fait qu'Olivier Faure n'était pas là, il ne faut pas l'interpréter comme le fait qu'elle serait de ceux qui pensent que c'est de sa faute. Absolument pas», insiste la même source.

Au sein du PS, certains se sont émus de cette réunion sans le Premier secrétaire. «J'ai été très surpris d'apprendre ce dîner, ce n'est ni le bon timing, ni le bon format pour imaginer la suite, ni les bonnes personnes autour de la table», a expliqué un cadre du PS auprès de l'AFP.

Anne Hidalgo a aussi assuré qu'elle allait continuer à «rencontrer et appeler des femmes et des hommes qui sont importants, non seulement pour aller au bout de ce premier tour mais aussi préparer la suite, c'est-à-dire les législatives». 

«Il s'agit de permettre d'avoir dans notre pays une opposition républicaine de gauche, qui soit forte à l'Assemblée nationale. Il va falloir qu'on soit tous ensemble, il n'y a pas de place pour les aventures individuelles. Mon rôle c'est de les rapprocher», a-t-elle insisté.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix