Paris : un nouveau local du PCF pris pour cible, Fabien Roussel appelle à «l'apaisement»

- Avec AFP

Un militant communiste placarde des affiches en faveur de Fabien Roussel© Bob Edme Source: AP
Un militant communiste placarde des affiches en faveur de Fabien Roussel (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le candidat communiste à la présidentielle Fabien Roussel a appelé au «calme» et à «l'apaisement» pour les trois dernières semaines de la campagne, après qu'un quatrième local du parti «en cinq jours» a été pris pour cible.

Une inscription «PCF Traître !» a été taguée en rouge sur la façade du local du XIIIe arrondissement de Paris, selon une photographie publiée sur Twitter le 18 mars par le conseiller de Paris Parti communiste français (PCF) Jean-Noël Aqua.

«C'est le quatrième local de campagne qui se fait vandaliser en l'espace de cinq jours», a souligné le candidat PCF pour la présidentielle, Fabien Roussel dans une vidéo diffusée sur Twitter le même jour. «Ce n'est pas de cette manière-là qu'on doit faire de la politique», a-t-il ajouté.

«J'ai bien compris que ma candidature en dérangeait quelques-uns», a-t-il poursuivi, sans préciser à qui il faisait référence, «mais la campagne on doit la mener sur le terrain politique, sur le débat des idées», a-t-il insisté.

«Alors j'appelle l'ensemble des candidats républicains à bien vouloir dénoncer ces actes de vandalisme et faire en sorte que ces trois dernières semaines puissent se dérouler dans le calme et l'apaisement», a conclu Fabien Roussel.

Le directeur de campagne de Jean-Luc Mélenchon, Manuel Bompard, a réagi sur Twitter : «Ces attaques sont insupportables et inacceptables. Solidarité avec les militants du PCF.»

Son homologue auprès de Fabien Roussel, Ian Brossat, par ailleurs adjoint à la mairie socialiste de Paris, a insisté dans un tweet : «Rennes, Aubervilliers, Paris XIIe et maintenant Paris XIIIe. Que ces abrutis se fassent une raison : Fabien Roussel continuera à défendre une gauche populaire et républicaine, sans se laisser intimider par qui que ce soit.»

Jean-Noël Aqua a de son côté dénoncé sur Twitter des «pratiques fascisantes» de la part des auteurs de ces actes.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix