Soutien de Macron, le maire d'un village de la Manche menacé de mort, ses voitures incendiées

Soutien de Macron, le maire d'un village de la Manche menacé de mort, ses voitures incendiées© Benoit Tessier Source: Reuters
Des véhicules de gendarmerie en Normandie, le 14 janvier 2019 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

L'édile délégué d'une commune de la Manche a vu ses trois véhicules être incendiés dans la nuit du 6 au 7 décembre, et son domicile dégradé par des graffitis. Ces tags lui reprochaient son soutien à Emmanuel Macron pour la présidentielle.

Bernard Denis, maire de Saint-Côme-du-Mont, commune déléguée de Carentan-les-Marais dans la Manche, a été menacé de mort et ses véhicules ont été incendiés dans la nuit du 6 au 7 décembre, en raison de son soutien à Emmanuel Macron. Des graffitis «A mort», «Le maire soutien Macron» et «Zemour président» (fautes d'orthographe comprises) ont été peints sur le mur d'enceinte de sa maison, comme le rapportent les médias locaux.

«Ça s'est passé vers 2h du matin. Trois véhicules qui se trouvaient dans un garage, non fermé, de sa propriété ont été incendiés» et sur le mur de la propriété, il y avait «des tags insultants», a déclaré à Ouest-France Jean-Pierre Lhonneur, le maire divers droite de Carentan-les-Marais.

Le procureur de la République de Coutances Cyril Lacombe a confirmé à l'AFP l'existence des graffitis. L'un des trois véhicules «a pu être en partie sauvé [et] les deux autres sont inutilisables», a précisé Jean-Pierre Lhonneur à l'agence. La toiture de la maison a été touchée par le feu, ainsi que la haie du voisin.

Personne n'a été blessé, selon les pompiers qui sont intervenus à 2h20. Le maire délégué Bernard Denis et son épouse, qui dormaient dans leur chambre, ont été réveillés par l'explosion des pneus des véhicules incendiés. Une enquête de flagrance a été ouverte. Les qualifications précises étaient en cours de définition ce 7 décembre au matin. Bernard Denis, 65 ans, «va porter plainte», a ajouté le maire de Carentan-les-Marais.

Plusieurs élus locaux PS, LREM ou LR réagissent

Selon ce dernier, l'édile de Saint-Côme-du-Mont est membre du MoDem, «soutient le président» de la République et fait à ce titre partie d'un comité de soutien pour la candidature d'Emmanuel Macron aux côtés du député LREM Stéphane Travert, a récemment rapporté un article de La Presse de la Manche

L'ancien ministre de l'Agriculture lui a d'ailleurs apporté son soutien ce 7 décembre, écrivant sur Twitter que «de tels actes sont inacceptables et indignes dans une démocratie». Le préfet de la Manche Frédéric Périssat a lui aussi apporté «tout son soutien» au maire délégué de Saint-Côme-du-Mont, «victime d'un incendie volontaire et de graffitis sur son domicile à caractère haineux dénonçant son engagement politique», selon un communiqué. 

Plusieurs élus dont le sénateur PS Jean-Michel Houllegatte, le président DVD du département Jean Morin et le député LR Philippe Gosselin ont également dénoncé ces agissements sur Twitter ou par communiqué.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix