La France se dit prête à accueillir 100 000 réfugiés en provenance d'Ukraine

- Avec AFP

Un employé de la municipalité prépare un gymnase pour accueillir les évacués ukrainiens à leur arrivée à Perpignan le 6 mars 2022© Raymond ROIG Source: AFP
Un employé de la municipalité prépare un gymnase pour accueillir les évacués ukrainiens à leur arrivée à Perpignan (Pyrénées-Orientales), le 6 mars 2022 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le gouvernement a annoncé le 14 mars avoir mobilisé différents acteurs en vue d'accueillir 100 000 réfugiés en provenance d'Ukraine, tout en assurant vouloir en «accueillir davantage». 4 600 personnes bénéficieraient déjà d'un logement en France.

La France a les moyens de recevoir et d'héberger «jusqu'à 100 000» personnes déplacées par le conflit en Ukraine, ont affirmé plusieurs ministres le 14 mars, assurant que l'Etat se prépare même à en «accueillir davantage».

Pour l'heure, plus de deux semaines après l'invasion russe de l'Ukraine, environ 13 500 déplacés ont été recensés sur le territoire, après avoir été contrôlés par la police aux frontières, a indiqué le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin à l'issue d'une réunion de la cellule interministérielle de crise installée place Beauvau.

«Nous pouvons aujourd'hui accueillir jusqu'à 100 000 personnes réfugiées sur le territoire national. C'est un gros effort qu'ont fait l'Etat et les collectivités locales. Nous continuons à travailler sur des scénarios où nous pourrions en accueillir davantage», a-t-il expliqué lors d'un point presse.

«Nous avons pour l'instant identifié de l'ordre de 50 000 places [d'hébergement]», a complété la ministre du Logement Emmanuelle Wargon. «Il y a des logements communaux, des propositions de particuliers et des solutions plus temporaires comme des centres de vacances», a-t-elle détaillé. Les 100 000 places seront mobilisées dans «les jours à venir», a souligné Gérald Darmanin. 

Pour accueillir «une quantité importante de personnes arrivant d'Ukraine», un «hub» qui fera office de «lieu d'accueil unique» va être ouvert à Paris, a abondé la ministre déléguée à la Citoyenneté Marlène Schiappa. Ce lieu, qui sera l'un des halls du parc des expositions de la porte de Versailles, ouvrira mercredi matin et remplacera le point d'accueil actuellement en place dans le nord de la capitale, selon Didier Leschi, patron de l'Office français de l'immigration et de l'intégration (Ofii).

4 600 personnes déjà hébergées en France

Avec «5 000 mètres carrés», il permettra aussi l'hébergement sur place d'environ 500 personnes, en plus de la prise en charge administrative, précise le directeur général de l'Ofii, dont les service s'installeront sur place pour activer la protection temporaire des déplacés. Même si les promesses d'hébergement des particuliers restent «à vérifier», le déploiement d'une centaine de milliers de places en quelques jours est «inédit», souligne Didier Leschi.

A ce stade, 4 600 déplacés d'Ukraine bénéficient d'un hébergement en France, a indiqué Emmanuelle Wargon. Un chiffre qui s'explique par le fait que sur les 13 500 personnes recensées, une partie n'est que de passage pour se diriger vers d'autres pays. «800 sont déjà parties vers la Grande-Bretagne [et] sans doute plus d'un millier vers l'Espagne», a estimé Gérald Darmanin.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix