Affaire «Jean-Michel Trogneux» : Brigitte Macron assigne deux femmes en justice

- Avec AFP

Brigitte Macron durant un repas à l'Elysée© Stefano Rellandini/AP
Brigitte Macron durant un repas à l'Elysée, le 11 février 2022 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Brigitte Macron a assigné devant le tribunal judiciaire de Paris, notamment pour atteinte au droit de la personnalité, deux femmes ayant propagé en ligne des allégations selon lesquelles elle serait née homme et serait donc une femme transgenre.

Brigitte Macron a assigné devant le tribunal judiciaire de Paris deux femmes ayant propagé en ligne des accusations selon lesquelles l'épouse d'Emmanuel Macron était une femme transgenre, a confié une source judiciaire à l'AFP ce 18 février, confirmant une information de M6. Les deux femmes assignées par Brigitte Macron, qui se présentent comme une «médium» et une «journaliste indépendante», avaient notamment diffusé sur une chaîne YouTube, le 10 décembre, des photos de Brigitte Macron et de sa famille. 

Depuis plusieurs mois, des messages essaiment sur les réseaux sociaux pour clamer que Brigitte Macron, née Trogneux, serait en réalité une femme transgenre dont le prénom de naissance était Jean-Michel. Pour les tenants de cette rumeur, un vaste complot serait à l'œuvre pour masquer ce changement d'état civil.

Evoquant cette affaire sur RTL, l'intéressée avait affirmé que les tenants de cette rumeur avaient «changé [son] arbre généalogique» en la faisant passer pour son frère.

Selon M6, les trois enfants de Brigitte Macron, ainsi que son frère se sont joints à cette assignation notamment pour des faits d'atteinte à la vie privée, atteinte au droit de la personnalité et de violation du droit à l'image. Une première audience a été fixée au 15 juin 2022 devant la 17e chambre du tribunal de Paris, a indiqué une source judiciaire à l'AFP. L'action civile de Brigitte Macron s'appuie sur le fondement des dispositions du code civil relatives à la vie privée, a précisé cette même source.

Brigitte Macron et son frère ont également porté plainte avec constitution de partie civile fin janvier pour diffamation, visant à obtenir cette fois un procès pénal dans ce dossier.

L'avocat de l'épouse du président de la République n'a pas fait de commentaires à ce stade.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix