Quid de la mise en cause de la gratuité des soins pour les non vaccinés contre le Covid-19 ? (DEBAT)

Suivez RT France surTelegram

L'essayiste et chirurgien Laurent Alexandre et le chef du service réanimation de l'hôpital Lariboisière, Bruno Mégarbane, critiquent l'idée d'une éventuelle remise en cause de la gratuité des soins pour les non vaccinés contre le Covid-19.

Dans une tribune pour Le Monde le 25 janvier, et sur le plateau de C à vous (France 5), le 26 janvier, le directeur général de l'AP-HP, Martin Hirsch, a mis en question la gratuité des soins pour les non vaccinés contre le Covid-19. Pour Laurent Alexandre, essayiste et chirurgien, cela représenterait «un engrenage dans lequel on ne doit pas rentrer», quand Bruno Mégarbane, chef du service réanimation à l'hôpital Lariboisière (Paris), y voit pour sa part «une fausse bonne idée».

Il n'y a pas de limite si l'on commence à ne pas rembourser les gens qui ont pris un risque

«A ce compte-là, il ne faudrait pas rembourser les soins des gens qui ont le sida parce qu'ils n'ont pas mis de préservatif ; il ne faudrait pas rembourser les chimiothérapies anticancéreuses aux gens qui ont fumé alors qu'il existe de la nicotine pour favoriser le sevrage antitabagique [...]. En réalité il n'y a pas de limite si l'on commence à ne pas rembourser les gens qui ont pris un risque», a ainsi développé Laurent Alexandre à l'antenne de RT France. Le chroniqueur a en outre estimé qu'il était difficile de mettre toute la responsabilité sur les non vaccinés car ceux-ci pouvaient être, selon lui, manipulés par certains discours, particulièrement sur les réseaux sociaux, notamment de quelques professionnels de la santé pouvant être poursuivis par l'ordre des médecins.

En accord avec Laurent Alexandre, Bruno Mégarbane revendique, en tant que médecin, le maintien de «l'accès aux soins de façon égalitaire et le plus large possible pour tous». «C'est une logique de solidarité nationale», a-t-il pour sa par commenté, expliquant s'opposer à l'idée «de soigner en discriminant».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix