Les Calaisiens en Colère bravent une nouvelle fois leur maire et manifestent contre les migrants

Les Calaisiens en Colère dans les rues de la ville © Twitter @ryanblum1
Les Calaisiens en Colère dans les rues de la ville

Entre 600 (selon la préfecture) et 1 000 manifestants (selon les organisateurs) ont défilé à Calais samedi après-midi à l'appel du collectif «Calaisiens en colère» afin de protester contre la présence des 6 000 migrants du camp de la Jungle.

Parti à 14h45 du port de Calais, le cortège, d'où émergeaient de nombreux drapeaux tricolores et des pancartes «Calais en détresse, que nous cache l'Etat ?», a avancé au rythme des slogans «Stop à l'immigration clandestine» et «Soutien aux forces de l'ordre, aux pompiers et aux agents hospitaliers».

Superbe manifestation cet après midi ! Merci à toutes et tous de vous êtes déplacés en nombre ( plus de 1000...

Posted by Les Calaisiens en Colère on Saturday, October 31, 2015

«Calais doit être un exemple de protestation contre l'immigration clandestine au niveau national», a déclaré Sarah Guerlach, l'une des représentantes du collectif et riveraine du camp de la Jungle.

Un samedi, les restaurateurs, cafetiers et commerçants sont aussi en colère parce que 300 militants d'extrême droite ou...

Posted by Natacha Bouchart on Saturday, October 31, 2015

Des slogans «Bouchart démission» ont également été scandés, en référence à la maire (Les Républicains) de Calais qui, comme le 4 octobre dernier, avait pourtant pris un arrêté d'interdiction de la manifestation. Sur Facebook, Natacha Bouchart a accusé les manifestants de vouloir «faire le buzz», s'attirant ainsi les foudres des internautes.

Les manifestants ont chanté la Marseillaise devant la sous-préfecture de Calais, après être passés devant la mairie. Ils se sont ensuite dispersés vers 16h00, sans qu'aucun incident n'ait été constaté.

Lire aussi : Les «Calaisiens en colère» défient leur maire et manifestent sans son accord contre les immigrés

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales