«Enrichir la culture de la ville» : la mairie ELLV de Besançon veut améliorer l'accueil des migrants

«Enrichir la culture de la ville» : la mairie ELLV de Besançon veut améliorer l'accueil des migrants© SEBASTIEN BOZON Source: AFP
La mairie de Besançon le 13 janvier 2020 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le conseil municipal a voté un contrat territorial d'accueil et d'intégration des réfugiés et s'est engagé à trouver des logements pour les migrants. «Une façon d'apprendre les uns des autres et d'enrichir la culture de la ville», pour la maire EELV.

A l'occasion de la journée internationale des migrants, la mairie de Besançon a présenté le 18 décembre un plan d'accueil des personnes réfugiées, visant à améliorer leur intégration. Selon la maire EELV Anne Vignot et son conseiller municipal Philippe Cremer, délégué à l'accompagnement des migrants, environ 350 migrants seront accueillis chaque année sur le territoire bisontin, un nombre similaire à ceux déjà arrivés en 2021.

Le conseil municipal a voté le 4 novembre un contrat territorial d'accueil et d'intégration des réfugiés (CTAIR), qui doit entrer en vigueur le 19 janvier, et s'est engagé à travers une charte à trouver des solutions d'accueil pour les migrants.

«Le but est de leur donner un bon début de parcours de vie à leur arrivée à Besançon», a expliqué Philippe Cremer à France Bleu, soulignant au passage l'intérêt économique de la démarche : «Ils travaillent et se forment dans des secteurs où les patrons ont du mal à recruter. Comme par exemple dans le bâtiment ou la restauration.»

Pour l'édile Anne Vignot, «c'est aussi une façon d'apprendre les uns des autres et d'enrichir la culture de la ville», a-t-elle expliqué au média local.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix