Covid-19 : «La vaccination des enfants est une nécessité», affirme Jean Castex

Covid-19 : «La vaccination des enfants est une nécessité», affirme Jean Castex© Oscar DEL POZO Source: AFP
Jean Castex lors d'un discours à la Résidence de France à Madrid, le 10 décembre 2021.
Suivez RT France surTelegram

Le Premier ministre français a justifié la nécessité de vacciner les enfants de 5 à 11 ans par le fait que ceux-ci seraient des «transmetteurs» du Covid-19. Il a également évoqué les fêtes de fin de d'année et la situation du milieu hospitalier.

Ce 11 décembre au micro de France Bleu Alsace, le Premier ministre Jean Castex s'est exprimé, entre autres sujets, sur la vaccination des enfants. 

Le chef du gouvernement a estimé que, même s'ils ne développent pas de formes graves de la maladie, les enfants «sont des transmetteurs». Il a expliqué sa position en ces termes : «J'en suis l'exemple vivant. C'est ma fille de 11 ans qui m'a donné le virus il y a quelques semaines. J'étais vacciné, donc je n'ai eu qu'une forme extrêmement légère. Donc oui, la vaccination des enfants est une nécessité.»  

«On commencerait par ceux qui présentent des pathologies», a ensuite précisé Jean Castex, alors que, comme le rappelle France Bleu, le Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale s'est dit «favorable mais avec des réserves» à la vaccination de ces enfants, qui ne présentent pas de risques de contracter des formes graves du Covid-19.

Jean Castex évoque les fêtes de fin d'année, les hôpitaux et le marché de Noël de Strasbourg 

Dans le reste de l'entretien, le Premier ministre a évoqué les fêtes de fin d'année en cette période de reprise épidémique. «Cela dépend en réalité de tout le monde. Cela veut dire qu'il faut respecter toutes les règles qui existent déjà. Et il faut aller se faire vacciner», a-t-il martelé, sans toutefois appeler clairement à appliquer la consigne de six personnes maximum par table qui avait été énoncée l'an dernier.

Jean Castex a également abordé la situation des hôpitaux : «Cette crise a révélé un savoir réel pour la prise en charge des patients, mais elle a aussi mis en lumière un certain nombre de difficultés. Un sous-investissement dans la santé, un nombre de personnels en nombre insuffisant.»

La veille, le chef du gouvernement s'était rendu au marché de Noël de Strasbourg afin d'y observer la mise en place des mesures sanitaires. «Ce que j'ai constaté, c'est que ce dispositif se déploie de manière satisfaisante. C'est-à-dire qu'il y a des règles, il y a le pass pour [certains] endroits [et] au moins le port du masque. Il y a aussi des actions de prévention et de médiation. On arrive à concilier vivre avec le virus», s'était félicité Jean Castex, en estimant que les mesures prises par le gouvernement étaient «proportionnées à la situation».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix