Nogent-sur-Oise : un homme égorgé dans un foyer d’accueil pour migrants

Nogent-sur-Oise : un homme égorgé dans un foyer d’accueil pour migrants© ©Google Maps
Le foyer Adoma de Nogent-sur-Oise
Suivez RT France surTelegram

Un gardien du foyer Adoma de Nogent-sur-Oise a été retrouvé mort égorgé dans un bâtiment de cette structure d'accueil pour migrants. Un ressortissant soudanais, qui aurait également tenté d'incendier le foyer, a été placé en garde à vue.

Un ressortissant soudanais né en 1988 a été placé en garde à vue le 6 décembre au commissariat de Creil (Oise). L'homme est soupçonné d'avoir tué un membre du personnel du foyer Adoma de Nogent-sur-Oise qui accueille des migrants et des demandeurs d'asile. 

Selon Le Parisien qui évoque «plusieurs sources», la victime, qui travaillait en tant que gardien du foyer, aurait été «égorgée» et pourrait avoir eu «un différend avec son agresseur». Le suspect aurait ensuite mis le feu au foyer. 

Selon le parquet de Senlis, peu de temps après l’incendie, le principal suspect s’est présenté de lui-même à la police municipale de Nogent-sur-Oise et a reconnu les faits. Le procureur de la République, Jean-Baptiste Bladier, a confirmé au Parisien qu'un différend était bien à l'origine du drame.

Pas d'antécédent judiciaire

Le procureur de la République, cité par Le Parisien, a précisé que le suspect n'avait «pas d’antécédent judiciaire à l’exception d’un rappel à la loi pour une infraction à la législation sur les transports». Il n'y aurait pour l'instant aucun élément laissant penser à une radicalisation dans ses propos. Une enquête a été ouverte et confiée au commissariat de Creil.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix