Trop «confessionnelle», une couverture de Bilal Hassani censurée par la régie de la SNCF et la RATP

Trop «confessionnelle», une couverture de Bilal Hassani censurée par la régie de la SNCF et la RATP© Joel Saget Source: AFP
images
Bilal Hassani pose pour une séance photo à Paris le 19 octobre 2020
Suivez RT France surTelegram

Alors que le magazine LGBT Têtu avait décidé de faire sa couverture avec le chanteur Bilal Hassani, la société qui gère les publicités dans les gares RATP et SNCF, a refusé d'afficher la couverture au motif que celle-ci serait trop «confessionnelle».

Le magazine de l'actualité LGBT Têtu a décidé de mettre en couverture le chanteur Bilal Hassani. Mais comme l'a révélé le 30 novembre le site Arrêt sur Image, la société Mediatransports, qui gère les publicités dans les gares parisiennes de la RATP et de la SNCF, a refusé d'afficher la couverture du magazine dans ses réseaux au motif que cette dernière serait trop «confessionnelle».

Selon le rédacteur en chef de Têtu Thomas Vampouille, ici cité par Arrêt sur Image, «deux campagnes d'affichage étaient prévues», mais l'une d'entre elles a été refusée par Médiatransports. «Nous avions prévu deux campagnes d'affichage. Une avec Decaux pour les kiosques, l'autre avec Mediatransports pour les gares. Decaux a accepté sans aucun problème, mais Mediatransports nous a opposé une fin de non-recevoir», a-t-il précisé.

Selon le rédacteur en chef de Têtu, l'entreprise aurait demandé au magazine de «modifier» l'apparence de Bilal Hassani pour effacer tout caractère «confessionnel».

Il nous est impossible d'afficher des visuels où sont présentes des références religieuses

Contacté par Arrêt sur Images, Médiatransports assume sa décision, estimant que cette couverture pourrait «choquer» une partie des voyageurs. «Dans nos contrats avec les opérateurs de transports et en l'espèce la SNCF et la RATP, il nous est impossible d'afficher des visuels où sont présentes des références religieuses», a expliqué un responsable de la société. La raison invoquée par la société pour refuser la couverture tiendrait donc au fait que l'affiche semble faire référence à Jésus-Christ et pourrait donc choquer les personnes de confession chrétienne.

Le rédacteur en chef de Têtu a refusé de modifier sa campagne d'affichage malgré la perte de visibilité que cela induit. Il a cependant tenu à préciser que «perdre les gares parisiennes, c'est un gros coup sur la tête».

La couverture a en tout cas provoqué un début de polémique sur Twitter. Réagissant à ce choix de Têtu, un internaute a dénoncé «[une] propagande et [une] dictature médiatique des minorités [...] insupportables». Une autre personne a regretté qu'il soit «tellement facile de salir les chrétiens». D'autres internautes ont soutenu l'initiative du magazine. C'est ainsi qu'une personne a voulu rappeler qu'il était permis en France «de détourner les symboles religieux» : «Nous ne sommes pas des Taliban», a poursuivi le commentateur.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix