L'animateur Jean-Marc Morandini renvoyé devant un tribunal pour «corruption de mineur»

- Avec AFP

L'animateur Jean-Marc Morandini renvoyé devant un tribunal pour «corruption de mineur»© DOMINIQUE FAGET Source: AFP
Jean-Marc Morandini en 2015 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Selon une source judicaire citée par l'AFP, l'animateur Jean-Marc Morandini sera jugé pour «corruption de mineur» après avoir échoué à faire annuler une ordonnance de renvoi. Il peut encore se pourvoir en cassation pour éviter un procès.

La cour d'appel de Paris a validé le 23 novembre le renvoi devant le tribunal correctionnel de l'animateur de télévision Jean-Marc Morandini pour «corruption de mineur», a rapporté une source judiciaire à l'AFP, confirmant une information de BFMTV. Selon cette source, la chambre de l'instruction de la cour d'appel a rejeté les demandes de nouveaux actes d'enquête déposées par la défense de Jean-Marc Morandini.

Les circonstances aggravantes supprimées

Elle a par conséquent confirmé le renvoi en correctionnelle de l'animateur de CNews et NRJ12 ordonné par le juge d'instruction en juillet 2020, mais infirmé les circonstances aggravantes d'incitation par un moyen de télécommunication et d'incitation à la proposition sexuelle sur mineur.

«C'est un premier pas», a commenté auprès de l'AFP son avocate, Me Corinne Dreyfus-Schmidt. «Nous allons faire un pourvoi en cassation sur le reste». 

Jean-Marc Morandini, aujourd'hui âgé de 56 ans, avait été mis en examen en 2016 après que deux jeunes hommes, mineurs à l'époque des faits qu'ils dénoncent, eurent saisi la justice. Dans la première plainte, un jeune homme affirmait que Jean-Marc Morandini lui avait fait des propositions sexuelles dans des échanges par SMS, entre février et mars 2013.

Le second plaignant, qui s'est depuis désisté, avait de son côté raconté avoir été contacté en juillet 2009 par la société de production de Jean-Marc Morandini via un site de casting pour un projet de remake du film «Ken Park» du réalisateur américain Larry Clark. Il a expliqué avoir été convié, seul, au domicile de l'animateur où ce dernier l'aurait invité à se déshabiller et à reproduire une scène de masturbation, selon le journal Le Parisien.

Jean-Marc Morandini a également été accusé de «harcèlement sexuel» et «travail dissimulé» par plusieurs comédiens en 2016, dans un article du magazine Les Inrocks relevant des castings dénudés. Saisi de cette plainte, le parquet de Paris avait classé sans suite son enquête en janvier 2017. Mais les plaignants ont obtenu en 2018 la reprise des investigations par un juge d'instruction parisien.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»