L'enquête sur Morandini pour «harcèlement sexuel» classée sans suites

- Avec AFP

L'enquête sur Morandini pour «harcèlement sexuel» classée sans suites© GEOFFROY VAN DER HASSELT Source: AFP

L'enquête sur Jean-Marc Morandini pour «harcèlement sexuel» lors de ses castings controversés a été classée sans suites, selon une source judiciaire citée par l'AFP. Il reste mis en examen dans une autre affaire pour «corruption de mineurs aggravée».

L'enquête ouverte pour «harcèlement sexuel» sur les castings controversés pour une websérie produite par l'animateur Jean-Marc Morandini a été classée sans suites par le parquet de Paris, a appris mercredi l'AFP de source judiciaire.

Le parquet a classé sans suite cette enquête préliminaire également ouverte pour «travail dissimulé», en raison d'«infractions insuffisamment caractérisées», a expliqué la source judiciaire. Cet été, des comédiens avaient dénoncé dans Les Inrockuptibles les conditions de castings et de tournage d'une websérie produite par Jean-Marc Morandini comportant des scènes osées. Cinq jeunes comédiens, dont deux avaient témoigné dans le magazine, avaient porté plainte contre l'animateur, qui reste mis en examen dans une autre affaire, pour «corruption de mineurs aggravée».

Jean-Marc Morandini a repris l'information de l'AFP sur son blog, mais les internautes ont noté que l'animateur avait effacé la dernière phrase de la dépêche, qui mentionne qu'il est toujours mis en examen. 

Lire aussi : Le CSA recadre iTELE pour un «manquement aux exigences d’honnêteté» dans l'émission de Morandini

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales