3e dose de vaccin, centrales nucléaires... Les annonces clés de l'allocution d'Emmanuel Macron

Suivez RT France surTelegram

Le président de la République s'exprimera ce 9 novembre 2021 lors d'une nouvelle allocution télévisée. Il s'agit de la neuvième prise de parole solennelle d'Emmanuel Macron depuis le début de l'épidémie de Covid-19.

Mise à jour automatique
  • Le professeurs Bruno Mégarbane et les éditorialistes Eric Revel et Alexis Poulin analysent pour RT France l'allocution télévisée d'Emmanuel Macron de ce 9 novembre.

  • Les conditions «ne sont pas réunies pour relancer aujourd'hui» le chantier de la réforme des retraites, a jugé Emmanuel Macron lors de son allocution, en estimant qu'il faudrait «prendre des décisions claires» dès 2022.

    Ces décisions, qui «feront légitimement l'objet de débats», impliqueront notamment de «travailler plus longtemps, en repoussant l'âge légal», et de supprimer les régimes spéciaux, a-t-il ajouté.

    «La situation sanitaire que nous vivons et qui est en train de se dégrader», ainsi que «le souhait unanime exprimé par les organisations syndicales et professionnelles de concentrer les efforts sur la reprise» et «le besoin de concorde en ce moment que vit notre nation font que les conditions ne sont pas réunies pour relancer aujourd'hui ce chantier», a estimé le président de la République.

  • «N'ayons pas peur, croyons en nous, croyons en la France, en une France qui reste elle-même, forte de son histoire, de sa culture, de sa langue, de sa laïcité, de ce qui l'unit. Forte de son esprit de résistance à la dilution dans un monde qui va à la soumission, aux dogmes, aux obscurantismes, au retour du nationalisme. Forte de sa volonté d'embrasser l'avenir et de continuer d'assumer sa part d'universel. Croyons en nous, nous le méritons !», a déclaré le président à la fin de son allocution. 

  • «C'est dans ce contexte du choc des puissances, américaine, chinoise, russe et de déstabilisation de nombreuses zones du monde que notre pays aura dans deux mois la charge de présider l'Union européenne», a déclaré le président dans la partie de son discours dédiée à la coopération européenne. 

  • «Pour garantir l'indépendance énergétique de la France, pour garantir l'approvisionnement électrique de notre pays et atteindre nos objectifs, en particulier la neutralité carbone en 2050, nous allons pour la première fois depuis des décennies relancer la construction de réacteurs nucléaires dans notre pays», a annoncé le président. Il a par ailleurs précisé que la France continuerait à investir dans les énergies renouvelables. 

  • «Tous les assouplissements [des règles sanitaires] un moment envisagés» seront reportés en raison de la situation actuelle, a déclaré le président. 

  • Emmanuel Macron annonce une campagne de rappel de la vaccination contre le Covid-19 pour les 50-64 ans à partir de début décembre.

  • «A partir du 15 décembre, il vous faudra justifier d'un rappel pour prolonger la validité de votre pass sanitaire», a dit le président à l'attention des personnes de plus de 65 ans.

  • «Vaccinez-vous pour pouvoir vivre normalement», a demandé le président aux personnes qui ne sont toujours pas vaccinés contre le Covid-19. «Etre libre dans une nation comme la France implique d'être responsables et solidaires. Je compte donc sur vous», a-t-il dit. 

  • Pour le président, «il nous faudra vivre avec le virus et ses variants jusqu'à ce que la population mondiale dans son ensemble soit immunisée». 

Découvrir plus

C'est la neuvième fois, depuis le début de la pandémie de nouveau coronavirus, que le chef d'Etat français s'adresse solennellement au peuple. L'allocation présidentielle survient, cette fois, dans un contexte de craintes quant à une potentielle «cinquième vague» de Covid-19.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix