Eric Zemmour «n’a pas le droit de venir ici» : France Télévisions s'explique

Eric Zemmour «n’a pas le droit de venir ici» : France Télévisions s'explique© Attila KISBENEDEK Source: AFP
Eric Zemmour serait interdit d'antenne sur France Télévisions, d'après un lapsus d'un journaliste démenti par la suite.
Suivez RT France surTelegram

Un journaliste de France Info a affirmé qu'Eric Zemmour était interdit d'antenne à France Télévisions. Le service public a ensuite précisé que le polémiste ne serait pas invité tant qu'il s'était pas déclaré candidat à la présidentielle.

Lors d'une séquence en direct le 8 octobre qui a rapidement suscité la polémique, le journaliste de France Info Gilles Bornstein a résumé en quelques mots la politique adoptée par le service public concernant le polémiste Eric Zemmour : «Il n’a pas le droit de venir ici.»

Dans cet entretien avec Ian Brossat, conseiller de Paris communiste, ce dernier s'insurgeait de la promotion médiatique dont Eric Zemmour aurait selon lui bénéficié : «Il y a une responsabilité des médias, qui, depuis des années, ont promu Eric Zemmour.» C'est en tentant de défendre France Télévisions d'une telle accusation que Gilles Bornstein a rétorqué fermement que l'ancien polémiste de l'émission «On n'est pas couché» n’y était donc pas le bienvenu.

Parmi les nombreuses réactions suscitées par cette déclaration sur les réseaux sociaux, le compte officiel d'Eric Zemmour a fermement condamné cette prise de position : «Gilles Bornstein, qui êtes-vous pour m’interdire de parler sur le service public ? Les Français méritent que vous leur rendiez leurs impôts !»

Du côté de France Télévisions, le principal intéressé a tenté d'éteindre l'incendie, affirmant s'être mal exprimé. «Aucune censure !! Je me suis mal exprimé !! La direction de l’info de FTV a décidé de ne pas l’inviter tant qu’il n’est pas candidat. Evidemment il sera traité à un absolu souci d’équité s’il se déclare», a ainsi assuré Gilles Bornstein.

Laurent Guimier, directeur de l’information de France Télévisions, est également intervenu pour démentir toute idée de censure. «En aucun cas Eric Zemmour et le courant de pensée qu’il représente ne sont interdits d’antenne à France Télévisions. Eric Zemmour sera bien évidemment invité dans nos rendez-vous politiques s’il se porte candidat à l’élection présidentielle», a-t-il tweeté.

Pour rappel, le temps de parole d'Eric Zemmour est pourtant décompté par le CSA, qui le considère comme un acteur politique à part entière.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»