Une loi allongeant le délai de l'IVG bientôt soumise de nouveau à l'Assemblée nationale

Une loi allongeant le délai de l'IVG bientôt soumise de nouveau à l'Assemblée nationale© Christophe ARCHAMBAULT Source: AFP
L'hémicycle de l'Assemblée nationale, à Paris, le 6 octobre 2021 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le président du groupe LREM à l'Assemblée nationale Christophe Castaner a indiqué qu'une loi allongeant le délai de l'interruption volontaire de grossesse de 12 à 14 semaines serait de nouveau étudiée par les députés fin novembre.

Dans une interview accordée au Parisien publiée le 6 octobre, le président du groupe LREM à l'Assemblée nationale Christophe Castaner a déclaré qu'une loi allongeant le délai légal de l'interruption volontaire de grossesse (IVG) de 12 à 14 semaines devrait de nouveau étudiée à l'Assemblée nationale fin novembre.

«En France, l’avortement n’est pas menacé en droit, mais il l’est dans la pratique», a déclaré en préambule l'ex-ministre de l'Intérieur, avant d'affirmer que «si on veut garantir un droit réel et égal à celles qui doivent être protégées, il est nécessaire d’allonger les délais».

En faisant ensuite référence à une première mouture de ce texte qui avait été rejetée par la chambre basse, Christophe Castaner s'est exprimé en ces termes : «Certains députés LR ont organisé une obstruction guerrière en première lecture il y a un an. Si cela se reproduit, nous ferons en sorte d’y passer le temps nécessaire. Toute tentative d’obstruction sera vouée à l’échec, car nous souhaitons que ce texte aboutisse.» Le député des Alpes-de-Haute-Provence a alors annoncé que ce texte pourrait être voté avant l'élection présidentielle de 2022.

Interrogé sur le fait qu'Emmanuel Macron a toujours dit qu’il était contre l'allongement de la durée légale de l'IVG, le chef des députés LREM a affirmé qu'il s'agissait d'un «sujet dont [ils ont] discuté, sur lequel [ils n'ont] pas la même approche».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix