108 migrants qui tentaient de rejoindre l'Angleterre par la Manche récupérés et ramenés en France

- Avec AFP

108 migrants qui tentaient de rejoindre l'Angleterre par la Manche récupérés et ramenés en France© Ben STANSALL Source: AFP
Un canot de sauvetage de la RNLI (Royal National Lifeboat Institution) avec des migrants secourus lors de la traversée la Manche, le 7 septembre 2021 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Plus d'une centaine de migrants qui ont tenté de rejoindre l'Angleterre ont été récupérés le 20 septembre et déposés à Dunkerque. Les flux migratoires se multiplient malgré le refus des autorités britanniques d'en accueillir davantage.

108 migrants qui tentaient de rejoindre l'Angleterre en bateau ont été récupérés, le 20 septembre, au large du détroit du Pas-de-Calais, a indiqué, le 21 septembre, la préfecture maritime dans un communiqué. 

Vingt-deux migrants ont d'abord été récupérés sur une embarcation au large de Bray-Dunes (Nord), et déposés au port de Dunkerque où ils ont été pris en charge par la police aux frontières (PAF), et le Centre opérationnel départemental d'incendie et de secours (CODIS), selon un communiqué de la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord (Premar). 

En parallèle, «le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (Cross) de Griz-Nez est informé qu'une embarcation se trouve en difficulté au large de la digue du Braek», et engage alors un canot de la société nationale de sauvetage en mer (SNSM). Une fois sur zone, «il récupère 20 naufragés et les dépose au port de Dunkerque». 

Plus tard, «le Cross Gris-Nez est mis en relation avec des naufragés demandant assistance au large de Leffrinckoucke» : 39 migrants ont été récupérés par un patrouilleur des douanes et déposés au port de Dunkerque. Le Cross est ensuite contacté par le navire-citerne Baixas Knutsen qui fait état d'une embarcation au large du Pas-de-Calais : 27 migrants ont été récupérés et déposés au port de Calais.

Depuis la fin 2018, les traversées illégales de la Manche par des migrants cherchant à gagner le Royaume-Uni se multiplient malgré les mises en garde répétées des autorités qui soulignent le danger lié à la densité du trafic, aux forts courants et à la basse température de l'eau. Londres avait par ailleurs approuvé le refoulement en mer le 9 septembre, provoquant la colère de Paris qui avait exprimé son désaccord.

Selon le préfet maritime Philippe Dutrieux, quelque 15 400 migrants ont tenté la traversée entre le 1er janvier et le 31 août, dont 3 500 ont été «récupérés en difficulté» dans le détroit et ramenés sur les côtes françaises. En 2020, 9 500 personnes avaient tenté la traversée, contre 2 300 en 2019 et 600 en 2018.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»