Le maire EELV du XIIe arrondissement agressée à Paris par une automobiliste, Jadot réagit

Le maire EELV du XIIe arrondissement agressée à Paris par une automobiliste, Jadot réagit© THOMAS SAMSON Source: AFP
Place de la Bastille à Paris, vue du ciel, juillet 2020 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Agressée par une automobiliste en colère, Emmanuelle Pierre-Marie, maire à vélo du XIIe arrondissement de Paris, a remercié ses soutiens dans cette épreuve, notamment le président de son parti, Yannick Jadot.

Alors qu'elle circulait à vélo, Emmanuelle Pierre-Marie, maire EELV élue avec 11,95% des voix au premier tour dans le XIIe arrondissement de Paris en 2020 aurait reçu le 31 août une gifle de la part d'une «automobiliste irascible», selon Le Point

Selon BFM Paris, qui évoque des «sources concordantes», Emmanuelle Pierre-Marie aurait en réalité «fait l'objet d'insultes» et «d'une bousculade». La chaîne télévisuelle précise que les faits sont survenus autour de 12h30 sur une voie de bus rue de Charenton.

Toujours selon cette même source, l'automobiliste était déjà en discussion avec d'autres cyclistes lorsque l'élue, elle-même à vélo, a décidé de s'en mêler. Suite à quoi, elle aurait été bousculée par l'automobiliste et son portable aurait fini au sol.

L'élue écologiste a été assurée, sur Twitter, du «soutien» et de l'«amitié» de Yannick Jadot, président de son groupe politique.

Le député européen, candidat à la primaire des écologistes, s'est élevé contre cet accès d'«inacceptable violence».

Le maire du XIIe a également remercié ses soutiens sur Twitter : «Je tenais à vous remercier pour vos messages. La violence n’a pas sa place dans notre ville et ne m’intimide pas. Je suis toujours aussi déterminée à faire du 12e un lieu accueillant pour les cyclistes comme pour tous les [habitants], où l'espace public est pacifiquement partagé.»

Le journaliste du Point, Aziz Zemouri, avait signalé l'incident dans la soirée du 31 août sur Twitter : «La maire du XIIe à vélo, giflée par une automobiliste irascible garée sur une voie de bus. Cette dernière a été interpellée.»

Selon cette même source, l'automobiliste en colère aurait donc été interpellée. Selon BFM Paris, des policiers à proximité de la scène ont été alertés par des témoins et ont procédé à l'interpellation de l'automobiliste. L'élue du XIIe arrondissement aurait quant à elle déposé une plainte et a précisé à BFM Paris : «Je souhaite dénoncer la mise en danger d’autrui lorsque des automobilistes se garent sur les pistes cyclables et les voies de bus ainsi que les passages piétons. Je ne circule qu’en vélo et je n’hésite pas à faire remarquer aux usagers de la route qui se stationnent là qu’ils nous mettent en danger. A chaque fois qu’il y a de l’agressivité ou de la violence, je dépose plainte.»

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»