Un centre de vaccination vandalisé et 500 doses détruites près de Toulouse

Un centre de vaccination vandalisé et 500 doses détruites près de Toulouse© Sarah Meyssonnier Source: Reuters
Illustration d'une dose de vaccin contre le Covid-19 dans un centre de vaccination au Vélodrome national de Saint-Quentin-en-Yvelines à Montigny-le-Bretonneux le 13 août 2021.
Suivez RT France surTelegram

500 doses de vaccin contre le Covid-19 ont été détruites lors de la vandalisation d'un centre de vaccination toulousain, a fait savoir ce 17 août l'AFP, citant des sources concordantes. La maire de la Ville rose a porté plainte.

Un centre de vaccination contre le Covid-19 au sud-est de Toulouse a été vandalisé dans la nuit du 17 août et 500 doses ont été détruites, at-on informé l'AFP de sources concordantes. Aucune inscription ou revendication n'a été observée sur place, a indiqué le maire de Saint-Orens-de-Gameville Dominique Faure. «Il s'agit de vandalisme classique : des tables et des chaises ont été cassées ainsi que deux écrans d'ordinateurs», at-elle précisé, ajoutant que le système d'alarme de la salle associative transformée en centre de vaccination n'avait pas fonctionné.

Cinq cent doses de vaccin ont également été détruites sur place, selon une source proche de l'enquête.

Une plainte a été déposée par la mairie de la commune et l'enquête est confiée à la section de recherches de la gendarmerie de Toulouse, et à la brigade des recherches de Villefranche-de-Lauragais, a fait savoir à l'AFP le parquet de Toulouse.

Le centre de vaccination devrait reprendre ses activités «avant la fin de la semaine», espère Dominique Faure.

Début août, les locaux de l'Ordre des infirmiers à Toulouse avaient été vandalisés, avec notamment des tags anti-pass sanitaire. En juillet, un incendie volontaire a détruit un chapiteau accueillant un centre de vaccination à Urrugne (Pyrénées-Atlantiques) et un autre avait été vandalisé à Lans-en-Vercors (Isère) , avec des inscriptions anti-vaccins taguées sur le bâtiment. Ces actes de vandalisme interviennent par ailleurs dans un contexte de forte mobilisation contre la généralisation par le gouvernement du pass sanitaire et la vaccination obligatoire des soignants.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»