Une vingtaine de centres de vaccination et de dépistage dégradés depuis mi-juillet

Une vingtaine de centres de vaccination et de dépistage dégradés depuis mi-juillet© YANNICK MONDELO Source: AFP
Un centre de vaccination à Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe, le 30 juillet 2021.
Suivez RT France surTelegram

Sept incendies ou départs de feu ont été enregistrés par le ministère de l'Intérieur, qui déplore par ailleurs de nombreux tags injurieux ou faisant référence au nazisme sur des centres de vaccination en métropole et en outre-mer.

15 centres de vaccination, dont un à la Réunion et un autre en Martinique, et quatre centres de dépistage ont été vandalisés à divers degrés depuis mi-juillet, ont rapporté BFMTV et France Info le 10 août. Les forces de l'ordre ont procédé à quatre interpellations et placements en garde à vue dans le cadre des enquêtes.

Il y a plusieurs échelles dans les dégradations annoncées par les deux médias. Une partie consiste en des tags injurieux ou faisant référence au nazisme : «nouveau génocide» écrit sur un centre de Lans-en-Vercors en Isère le 17 juillet ; une vingtaine de croix gammés inversées inscrites le 19 juillet sur le mur d'un centre de vaccination de Saint-Paul-lès-Dax, dans les Landes accompagnées des mots «nazis» et «collabos» ; des étoiles jaunes sur le centre de Neuillé-Pont-Pierre en Indre-et-Loire le 21 juillet ; ou encore le terme «génocide» peint sur le sol devant un centre de vaccination le 28 juillet à Vendôme (Loir-et-Cher).

Sept incendies ou départs de feu ont par ailleurs été recensés par le ministère de l'Intérieur. Par exemple devant une pharmacie de Kembs, dans le Haut-Rhin, le 14 juillet, et sur le chapiteau du centre de vaccination d'Urrugne, dans les Pyrénées-Atlantiques, le 18 juillet, ou à celui de Fort-de-France, en Martinique. Encore le 8 août, deux barnums qui servaient de centre de vaccination ont été incendiés à La Possession, sur l'île de la Réunion.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix