Covid-19: le gouvernement annonce une «campagne de rappel» pour une 3e dose à partir de mi-septembre

Covid-19: le gouvernement annonce une «campagne de rappel» pour une 3e dose à partir de mi-septembre© Ludovic MARIN Source: AFP
Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal.
Suivez RT France surTelegram

Troisième dose de vaccin, fin de la gratuité des tests hors prescription médicale, confinement renforcé en Guadeloupe : le gouvernement a présenté ce 11 août ses nouvelles mesures dans le cadre de la gestion de la crise sanitaire.

A l'issue d'un Conseil de défense sanitaire et d'un Conseil des ministres ce 11 août, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a annoncé la mise en place d'une «campagne de rappel» pour une 3e dose de vaccin contre le Covid à partir de mi-septembre. 

«Les rendez-vous ouvriront dès la fin du mois d'août, début du mois de septembre, pour une campagne de rappel qui débutera à la mi-septembre», a-t-il déclaré, précisant que la liste des populations concernées serait établie par la Haute autorité de santé. Un peu plus tôt, en ouvrant un conseil de défense sanitaire, le président Emmanuel Macron avait évoqué des «rappels de vaccination pour les personnes âgées de plus de 80 ans et particulièrement vulnérables dès la rentrée».

Par ailleurs, les tests de dépistage du Covid-19 sans prescription médicale seront payants à partir de la «mi-octobre», a indiqué Gabriel Attal. «Nous avons décidé d'acter la fin de la gratuité des tests hors prescription médicale», a-t-il fait savoir, justifiant cette décision en notant qu'un «certain nombre de nos voisins européens» avaient fait le même choix. «Les tests à répétition n'empêchent pas d'aller à l'hôpital et de contaminer fortement. D'ici mi-octobre, chacun aura eu le temps de s'organiser et de prendre ses responsabilités, nous prenons également les nôtres», a-t-il ajouté. 

Le gouvernement a de plus annoncé l'instauration d'un confinement renforcé en Guadeloupe, similaire à celui déjà appliqué en Martinique, entraînant notamment la fermeture de restaurants, bars et plages. «Lors du Conseil de défense de ce matin, nous avons décidé d'étendre les mesures [déjà appliquées en Martinique] à la Guadeloupe», a ainsi fait savoir Gabriel Attal, assurant qu'il s'agissait d'une «nécessité vitale» pour stopper la circulation du virus.

Enfin, dans les départements où le taux d'incidence dépasse 200 pour 100 000 – une trentaine, en majorité dans la moitié sud du pays – le gouvernement a décidé que les préfets devront rendre obligatoire le pass sanitaire dans les centres commerciaux de plus de 20 000 mètres carrés.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»