Un homme condamné à une amende pour avoir insulté des députés favorables au pass sanitaire

- Avec AFP

Un homme condamné à une amende pour avoir insulté des députés favorables au pass sanitaire© Thomas SAMSON / AFP Source: AFP
La députée Catherine Fabre insultée par l'homme condamné ici à l'Assemblée nationale le 21 mai 2019 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le tribunal de Bordeaux a condamné à une amende de 300 euros un homme qui avait injurié plusieurs députés LREM favorables au pass sanitaire.

Un homme a été condamné par le tribunal de Bordeaux à une amende de 300 euros pour avoir injurié plusieurs députés LREM de la Gironde favorables au pass sanitaire, a appris l'AFP auprès du parquet.

Trois députés, Catherine Fabre, Dominique David et Eric Poulliat, ont porté plainte après avoir été la cible depuis le 19 juillet de propos en direct ou de messages vocaux «visant à tenter de les intimider par rapport aux mesures gouvernementales» sur la mise en place du pass sanitaire, selon le parquet de Bordeaux. Tous ont décrit un individu «insultant et agressif dans ses propos».

Il a expliqué avoir voulu faire parvenir aux députés la pensée des citoyens et son opposition farouche au pass sanitaire, le vaccin étant pour lui un poison

L'Assemblée nationale a adopté ce 23 juillet un nouveau projet de loi anti-Covid qui prévoit l'extension controversée du pass sanitaire en France et l'obligation vaccinale pour les soignants, après de longs et âpres débats.

En Gironde, l'enquête confiée à la gendarmerie nationale a rapidement permis d'identifier et d'interpeller le 22 juillet l'auteur présumé des faits, un agent de sécurité résidant à Mios, dans le sud du département.

A l’issue de sa garde à vue, il a été déféré au parquet de Bordeaux dans le cadre d'une procédure de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC), le plaider coupable à la française. 

Le mis en cause a reconnu les faits. «Il a expliqué avoir voulu faire parvenir aux députés la pensée des citoyens et son opposition farouche au pass sanitaire, le vaccin étant pour lui un poison», selon le parquet.  

Il a été condamné à une amende de 600 euros, dont 300 euros avec sursis, pour des faits requalifiés d'«outrages sur personne chargée d’une mission de service public», l'infraction de menaces n'ayant pas pu être établie.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»