Trois condamnations, quatre mois de prison et 15 000 euros d'amende en une journée pour Dieudonné

- Avec AFP

Trois condamnations, quatre mois de prison et 15 000 euros d'amende en une journée pour Dieudonné© JACQUES DEMARTHON Source: AFP
Dieudonné M'Bala M'Bala lors d'une conférence de presse en mai 2017 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

L'humoriste polémiste Dieudonné M'Bala M'Bala a été condamné dans trois affaires distinctes à quatre mois de prison et à deux amendes de 10 000 et 5 000 euros, déclaré coupable d'«injure publique» et de «provocation à la haine».

Ainsi que le rapporte l'AFP, la décision de justice a été annoncée le 2 juillet. Dans un premier dossier, Dieudonné, 55 ans, était jugé en son absence à Paris pour «injure publique envers un fonctionnaire», en l'occurrence Frédéric Potier, ancien délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT, à cause d'une vidéo diffusée en septembre 2020. Le tribunal l'a condamné à 10 000 euros d'amende.

Il était également mis en cause, toujours à Paris, dans un autre dossier pour «injure publique à caractère antisémite» et «contestation de crime contre l'humanité» pour deux autres vidéos datant du mois de mai 2020. Il a été condamné à quatre mois d'emprisonnement.

Dieudonné soutient qu'il n'est pas l'auteur des vidéos incriminées et qu'il s'agit de «deepfake», une technique de trucage numérique très sophistiquée, ainsi qu'il l'avait assuré lors de son procès en mai.

Pourtant il n'a pas convaincu le tribunal. «Le personnage apparaissant à l'écran, identifié par les enquêteurs comme Dieudonné M'Bala M'Bala, a le même nom, la même apparence, la même voix et les mêmes références lexicales que le prévenu», a estimé le tribunal.

«Ces éléments, confortés par les constations effectuées lors de l'audience, constituent un faisceau d'indices matériels permettant d'identifier le prévenu comme étant la personne s'exprimant dans la vidéo», a souligné le tribunal en considérant que les dénégations de l'artiste polémiste ne suffisaient pas, face à ces éléments, à faire douter de cette reconnaissance.

L'avocat de Dieudonné, Me David De Stefano, a expliqué à l'AFP que son client allait faire appel des deux décisions rendues à Paris.

Dieudonné contre Estrosi

Enfin, à Nice, l'humoriste controversé a été condamné à 5 000 euros d'amende pour injure publique envers le maire de la ville Christian Estrosi, pour des propos tenus dans une vidéo datant de mars 2019, a annoncé à l'AFP l'avocat de l'édile niçois, Philippe Blanchetier. Le polémiste devra aussi verser 3 000 euros de dommages-interêts à l'élu et rembourser ses frais de justice à hauteur de 2 000 euros.

Dieudonné M'Bala M'Bala a déjà été condamné en appel la semaine dernière à trois ans d'emprisonnement, dont deux ferme, et 200 000 euros d'amende, pour avoir notamment détourné plus d'un million d'euros de recettes non comptabilisées de ses spectacles.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»