Jean-Marie Le Pen : l'échec du RN au premier tour des régionales est lié à sa «dédiabolisation»

Jean-Marie Le Pen : l'échec du RN au premier tour des régionales est lié à sa «dédiabolisation»© JOEL SAGET Source: AFP
Le fondateur du Front national Jean-Marie Le Pen lors d'une séance de photographies dans le domaine familial de Montretout à Saint-Cloud le 14 janvier 2021 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Pour Jean-Marie Le Pen, compte tenu «des évènements qui donnent raison» au parti, le RN aurait dû mieux faire. Mais il estime qu'après son virage stratégique, le RN ne représente plus une «alternative» à un système «décadent et condamné»

Dans un entretien d'actualité diffusé sur sa chaîne YouTube le 24 juin, le fondateur et ex-dirigeant du Front national (aujourd'hui Rassemblement national) Jean-Marie Le Pen, a estimé que l'échec de cette formation politique lors du premier tour des élections régionales était lié à la «dédiabolisation» du mouvement engagé par sa fille, Marine Le Pen.

«Le RN a subi un échec qui est lié à un phénomène très banal qui s’est appelé, selon les moments, la dédiabolisation, et qui est en fait la dé-lepénisation qui consistait à retirer au Front national les éléments les plus dynamiques de ses campagnes électorales et les plus percutants sur le plan des réalisations», a tranché Jean-Marie Le Pen. Le patriarche précise que le mouvement avait pour habitude de se présenter comme une «alternative» à un système «décadent et condamné» avec un positionnement à «la droite de la droite», ce qui semble ne plus être le cas.

Compte tenu des événements qui lui donnaient raison, il aurait dû progresser beaucoup plus que les autres

Si le Rassemblement national avait maintenu cette ligne initiale, «le Front national se serait vu rallier progressivement par une partie de plus en plus importante du corps électoral se rendant compte du déclin de la France, et en quelque sorte, des perspectives de redressement exclusivement présentées par le Front national», selon Jean-Marie Le Pen. «Compte tenu des événements qui lui donnaient raison, il aurait dû progresser beaucoup plus que les autres», conclut-il.

Lors du premier tour des élections régionales et départementales qui s'est tenu le 20 juin, le Rassemblement national a fait mentir tous les sondages en affichant un score global bien plus faible qu'en 2015 lors des précédentes élections régionales. Annoncé en tête dans six régions par les sondages, le Rassemblement national n'est arrivé premier qu'en Provence-Alpes-Côte d'Azur. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»