Nouvelle phase du déconfinement : ce qui change ce 9 juin

Nouvelle phase du déconfinement : ce qui change ce 9 juin© BERTRAND GUAY Source: AFP
Un serveur et des clients sur le terrasse du Café de Flore à Paris le 19 mai 2021 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

L'avant-dernière étape du déconfinement national débute ce 9 juin. Parmi les changements : le couvre-feu fixé à 23h, l'augmentation des capacités d'accueil dans les établissements, l'entrée en vigueur du «carnet de rappel» et du «pass sanitaire».

Conformément à une nette amélioration de la situation épidémique dans le pays, la France entame ce 9 juin la troisième et avant-dernière étape de son déconfinement national. Parmi les principaux changements : le couvre-feu décalé à 23h, la réouverture des salles dans les bars et restaurants, l'entrée en vigueur du «carnet de rappel» et du «pass sanitaire».

Le couvre-feu décalé à 23h

Sur la totalité du territoire, le couvre-feu passe de 21h à 23h jusqu'au 30 juin, date à laquelle il sera abrogé.

Bars et restaurants : les salles rouvrent, les terrasses peuvent être remplies

Les bars et les restaurants peuvent à nouveau accueillir leurs clients à l'intérieur à condition de respecter une occupation maximale de 50% de la capacité d'accueil de la salle ainsi qu'un nombre maximum de six convives autorisés par table.

S'agissant des terrasses, les propriétaires d'établissements pourront remplir leur terrasse à hauteur de 100% de leur capacité d'accueil en prenant toujours garde à ce qu'il n'y ait pas plus de six convives par table.

Cinémas, théâtres et musées rehaussent leur capacité d'accueil, piscines et salles de sport rouvrent leurs portes

Les cinémas, théâtres et musées pourront augmenter leur nombre de spectateurs et visiteurs avec une jauge fixée à 65% de leur capacité d'accueil. Dans les musées, les règles de distanciation seront réduites à une personne tous les 4 m² contre 8 m² auparavant. 

Les piscines et les salles de sport rouvrent leur porte avec une jauge fixée à 50% de leur capacité d'accueil. Concernant le port du masque, il ne sera pas imposé lors de l'effort mais sera obligatoire dans les zones de circulation ainsi que dans les vestiaires.

Les écoles de danse peuvent aussi reprendre leurs enseignements pour les majeurs non prioritaires (sans contact) avec une jauge de 35% par classe.

Une réouverture progressive des parcs d'attraction avec des mesures différenciées

Après plus de sept mois de fermeture, le Parc Astérix et le Futuroscope peuvent rouvrir leurs portes dès le 9 juin, suivis par Disneyland Paris qui pourra accueillir du public dès le 17 juin. Le parc d'attractions vendéen du Puy du Fou pourra rouvrir quatre jours par semaine à compter du 10 juin. 

La réouverture de ces lieux doit se faire dans le respect d'un protocole dédié et personnalisé avec des jauges d'accueil distinctes selon l'établissement. Au Parc Astérix, la jauge est fixé à 65% avec un port du masque obligatoire et un marquage au sol pour garantir la distanciation physique.

Le retour progressif des salariés en entreprise

Les mesures liées au télétravail sont assouplies avec des employeurs qui doivent négocier les modalités du retour de leurs salariés en entreprise. La nouvelle version du protocole national en entreprise prévoit que «les employeurs fixent, dans le cadre du dialogue social de proximité, un nombre minimal de jours de télétravail par semaine, pour les activités qui le permettent».

Il ne s'agit donc pas de faire revenir les salariés entièrement et systématiquement dans l'entreprise.

Capacité d'accueil modifiée pour les lieux de culte et pour les enterrements

Dans les lieux de culte ou pour les cérémonies comme les mariages, un emplacement sur deux peut être occupé. Les enterrements sont limités à 75 personnes.

Le «carnet de rappel» entre en vigueur

Le 9 juin marque également l'arrivée du «carnet de rappel» disponible au format papier ou via l'application «TousAntiCovid». Cet outil oblige les clients des restaurants, bars ou salles de sport à signaler leur arrivée afin qu'ils puissent être rapidement contactés en cas de contamination.

Pour signaler leur présence, les utilisateurs ont deux possibilités : l'utilisation de l'application «TousAntiCovid» (disponible sur iOS et Android) qui intégrera une nouvelle fonctionnalité (la fonctionnalité «Signal») permettant de scanner le QR Code affiché à l'entrée de l'établissement ou l'usage d’un cahier de rappel qui sera mis à la disposition des clients. 

Le «pass sanitaire» nécessaire pour les grands événements

Le 9 juin marque également l'arrivée du «pass sanitaire» pour accéder à des grands rassemblements ou grands événements qui rassemblent plus de 1 000 personnes. Cet outil disponible au format numérique via l'application «TousAntiCovid» ou au format papier, permet à son détenteur de prouver son immunité, sa non-contamination ou son bon rétablissement face au Covid-19.

Pour ce faire, les détenteurs du «pass sanitaire» doivent justifier d'un test PCR négatif de moins de 72h ou d'un certificat de vaccination ou encore d'un certificat d'immunité délivré par un médecin afin d'accéder à ces grands rassemblements.

Le «pass sanitaire» est obligatoire dès 11 ans pour les personnes voyageant «de et vers les Outre-mer et la Corse», a précisé sur France Info le secrétaire d'Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, Cédric O.

La dernière étape du plan de déconfinement du gouvernement est fixée au 30 juin, après quoi il n'y aura plus de couvre-feu, avec la fin des limites de jauge dans les lieux recevant du public (selon la situation sanitaire locale).

L'exécutif semble optimiste face à la situation épidémique du pays. «Tous les indicateurs sont au vert, l'incidence est en-dessous de 100 (pour 100 000 habitants), la situation continue de s'améliorer fortement sur l'ensemble du pays», avait estimé le ministre de la Santé Olivier Véran sur BFM le 6 juin.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»