«Expédition punitive» contre une lycéenne musulmane ? Wauquiez met en cause des «voyous islamistes»

«Expédition punitive» contre une lycéenne musulmane ? Wauquiez met en cause des «voyous islamistes»© ROMAIN LAFABREGUE Source: AFP
Laurent Wauquiez au congrès des Républicains à Lyon en mars 2019 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Laurent Wauquiez s'est rendu devant l'établissement où une adolescente musulmane aurait été menacée par des individus qui auraient «assailli le lycée» car elle serait en couple avec un non-musulman. Plusieurs versions des faits s'affrontent.

Selon le site d'informations locales Actu Lyon, des individus auraient tenté de pénétrer dans le lycée lyonnais La Martinière-Diderot le 2 juin pour s'en prendre à une adolescente musulmane, au motif qu'elle serait en couple avec un adolescent non-musulman.

Le Figaro rapporte de son côté qu'un petit groupe encapuchonné aurait «assailli le lycée» et se serait «directement confronté aux agents de sécurité sur place».

Laurent Wauquiez, le président Les Républicains du conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes, s'est rendu sur place le lendemain pour témoigner son soutien à la lycéenne et a expliqué aux médias présents : «Ce qu'il s'est passé est très grave. [...] Une jeune élève est tombée amoureuse mais de quelqu'un qui n'est pas de confession musulmane. Visiblement, cela est insupportable pour une bande de voyous islamistes qui ont exercé une pression forte contre elle. Ils sont venus jusqu'à essayer de la chercher jusque sur le site de son lycée. [...] On a affaire à des manœuvres d'intimidation qui sont portées par des groupuscules animés par la volonté d'imposer leur clef de lecture islamiste à notre société. Il est absolument déterminant que ce ne soit pas ces gens-là qui l'emportent.»

Et de publier le message suivant sur Twitter : «Au lycée de la Martinière-Diderot, une élève a été menacée parce qu'elle était amoureuse d'un jeune non-musulman. Il est plus que jamais nécessaire de sécuriser nos lycées pour protéger nos enfants et empêcher de telles expéditions punitives.»

L'académie de Lyon évoque deux individus qui ont quitté les lieux sans violence

Puis enfin : «Cette élève doit être protégée pour poursuivre sa scolarité dans les meilleures conditions. Je dis aux islamistes : vous n'avez pas votre place ici, nous ne vous permettrons pas de remettre en question la liberté des femmes et les valeurs de la France. Vous ne gagnerez pas.»

Selon BFMTV, une altercation aurait en fait débuté la semaine précédente entre le petit ami de l'adolescente en question et une famille voisine. Celle-ci aurait alors fait remarquer que la jeune fille sortait avec ce jeune homme «non-musulman».

Toutefois, selon les informations du journal Le Progrès, l'académie de Lyon a fait savoir que les faits se seraient déroulés le 1er juin et non pas le 2 juin, et que seulement «deux personnes adultes» se seraient présentées à la loge du lycée pour demander à voir une élève, ce qui leur a été refusé, conformément aux règles de l'établissement. Selon le quotidien du Rhône, l'académie précise que ces deux individus ont quitté les lieux sans violence. Une enquête a été ouverte par le parquet pour des menaces et actes d'intimidation. Elle pourrait, selon Le Progrès, plutôt se concentrer sur un différend de voisinage qui durerait depuis plusieurs années.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»