La mairie de Lyon propose des ateliers théâtre mêlant policiers municipaux et habitants

La mairie de Lyon propose des ateliers théâtre mêlant policiers municipaux et habitants© Jean-Philippe KSIAZEK Source: AFP
Deux agents de la police municipale, à Lyon, le 7 mars 2021 (image d'illustration)
Suivez RT France surTelegram

La majorité du maire écologiste de Lyon souhaite créer un atelier théâtre impliquant des policiers municipaux, dans le but de favoriser un rapprochement entre la population et les forces de l'ordre. Une proposition dénoncée par des syndicats.

Le 27 mai a été présentée en Conseil municipal de Lyon une proposition de la majorité du maire Grégory Doucet (Europe écologie-Les Verts) visant à créer des ateliers puis un spectacle «mixte» mettant en scène la police municipale et les habitants de la capitale des Gaules, dans le but de créer un rapprochement entre les forces de l'ordre et la population. Une suggestion qui fait partie d'une série de mesures visant à lutter contre l'insécurité, et qui a été critiquée par les syndicats et des élus de droite de la ville.

Il est prévu que cette initiative soit mise en œuvre par l'association Lien Théâtre dans le 9e arrondissement de Lyon, à laquelle serait versée une subvention de près de 9 000 euros. Sur Cnews, le maire Les Républicains (LR) du 2e arrondissement de Lyon, Pierre Olivier, s'est exprimé sur la situation en ces termes : «On ne sait pas s'il faut en rire ou en pleurer [...] On va voter notamment 8 800 euros pour faire des spectacles pour rapprocher la population de la police, on n'a pas besoin aujourd'hui de cela».

Les collègues ne savent plus s'ils doivent rire ou pleurer

Une formule reprise par les syndicats de la police municipale de Lyon, qui ont écrit dans un communiqué commun à l'intention de Grégory Doucet que les policiers «ne savent plus s'ils doivent rire ou pleurer». La CGT, l'UNSA, la CFDT et FO considèrent que ce projet de pièce de théâtre «n'est pas entendable par des agents de terrain surexposés comme jamais»«Quel espoir d'amélioration pour vos policiers municipaux en souffrance et dont les effectifs fondent ?», interrogent les syndicats, qui déplorent des «agressions gratuites uniquement par le fait de porter [leur] uniforme». Ils évoquent également le «stress des proches» quand ils partent au travail et l'«usure professionnelle prématurée» dont les agents seraient victimes, raison pour laquelle les organisations syndicales réclament une indemnité et un entretien avec Grégory Doucet pour «acter des mesures concrètes avant les vacances d'été».

Le sénateur LR du Rhône Etienne Blanc a quant à lui incriminé un maire de Lyon «complètement déconnecté des réalités et sur une autre planète». Le conseiller municipal de Lyon a également déploré une réduction du nombre de policiers municipaux dans la ville, en partie due au fait que la police lyonnaise ne se sentirait pas «protégée et soutenue par son maire». Etienne Blanc a également rappelé que Grégory Doucet avait par le passé manifesté devant une pancarte arborant le slogan «police = scandale».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»