Gérald Darmanin hué lors de son arrivée à la manifestation en soutien aux policiers (VIDEO)

Gérald Darmanin hué lors de son arrivée à la manifestation en soutien aux policiers (VIDEO)© DENIS CHARLET / AFP
Vidéo
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin à Lille le 23 avril 2021 (illustration).
Suivez RT France surTelegram

«Il n'y a rien de plus normal que soutenir les policiers dans une république», a déclaré le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, présent brièvement au rassemblement organisé par les forces de l'ordre devant l'Assemblée nationale, où il a été hué.

Deux semaines après le meurtre du brigadier Eric Masson, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, présent au rassemblement organisé ce 19 mai par les forces de l'ordre devant l'Assemblée nationale à Paris, a déclaré être «simplement venu soutenir les policiers». Il a été hué lors de son arrivée, selon plusieurs vidéos diffusées sur Twitter.

«Ils vivent un moment difficile, ils sont endeuillés et il n'y a rien de plus normal que de soutenir les policiers dans une république», a-t-il déclaré, avant d'entrer à l'Assemblée nationale.

Un «rassemblement citoyen sans récupération politique»

Dans l'opposition, plusieurs parlementaires LR sont venus, comme le patron des sénateurs Bruno Retailleau, celui des députés Damien Abad, la vice-présidente de l'Assemblée Annie Genevard, le député Eric Ciotti et le président LR de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez. L'ex-LR Xavier Bertrand, président des Hauts-de-France et candidat à la présidentielle, a également participé.

A gauche, le potentiel candidat EELV à la présidentielle Yannick Jadot était présent, ainsi que le premier secrétaire du PS Olivier Faure et la maire de Paris Anne Hidalgo. Au Rassemblement national, le numéro deux Jordan Bardella est venu «comme citoyen», sans faire de «récupération politique», a-t-il assuré.

Les organisations professionnelles des policiers avaient justement anticipé et craint ce type de manœuvres. Dans un communiqué intersyndical publié le 18 mai, elles ont insisté sur la tenue d'un «rassemblement citoyen sans récupération politique», avant de préciser : «Ce rassemblement ne sera la tribune d’aucun parti ni d’aucun membre du gouvernement.»

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»