Covid-19 : une patronne de discothèque vend des fruits et légumes pour vivre

Suivez RT France surTelegram

Comme toutes les discothèques de France, le Privilège est fermé depuis six mois. Pour survivre, la propriétaire de l'établissement a dû se reconvertir temporairement et vendre des fruits et légumes devant la boîte de nuit. Reportage.

Tout comme les bars et restaurants partout en France, la boîte de nuit de Priscilla Huppe est fermée depuis 6 mois. Privée de revenus, la propriétaire n’a pas d’autre choix que de se reconvertir : elle vend désormais des fruits et légumes pour pouvoir garder son établissement. D’après le Syndicat national des discothèques et lieux de loisirs, en janvier 2021, près d’un tiers d’entre elles avaient déjà mis la clef sous la porte.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»