Gazeuses, charges et projectiles : la police intervient pour débloquer le lycée Victor Hugo à Paris

Gazeuses, charges et projectiles : la police intervient pour débloquer le lycée Victor Hugo à Paris© REUTERS/Gonzalo Fuentes
images
Illustration.
Suivez RT France surTelegram

Un face-à-face tendu s'est déroulé entre des étudiants d'un lycée de la capitale, déterminés à bloquer leur établissement, et la police, qui tentait de le faire rouvrir.

Des heurts ont éclaté ce 7 mai entre les forces de l'ordre et des étudiants qui bloquaient le lycée Victor Hugo, dans le IIIe arrondissement de Paris.

Alors que des blocages ont eu lieu dans plusieurs lycées de France ces derniers jours afin de réclamer la validation du bac en contrôle continu, des élèves, mais aussi des professeurs ont tenté de résister à une intervention de la police visant à débloquer l'établissement.

La tension est alors montée d'un cran, les forces de l'ordre faisant usage de gazeuses pour tenter de disperser les protestataires, qui ont tenté en vain de dresser des barricades de fortune.

Des projectiles ont par ailleurs été lancés sur les forces de l'ordre, qui ont procédé à au moins une interpellation, selon le journaliste Yazid Bouziar.

Depuis plusieurs jours, à l'appel notamment du syndicat Union nationale lycéenne (UNL), des blocus sont organisés pour demander que le bac soit entièrement validé via le contrôle continu, contrairement à ce que prévoit le gouvernement qui maintient l'épreuve de philosophie et le grand oral.

L'Union nationale des lycéens estime qu'en raison d'une année «très compliquée» marquée par la crise sanitaire, les conditions ne sont pas réunies pour passer les épreuves du baccalauréat normalement.

Le syndicat fait état d'une pétition en ligne demandant l’annulation des épreuves de fin d’année, qui a récolté presque 200 000 signatures en moins d'une semaine. Il réclame notamment l'instauration du contrôle continu pour la validation des épreuves de fin d'année pour les filières générales, technologiques, professionnelles, les BTS et les élèves du CNED, l'annulation du grand oral, et des sessions de rattrapage accessibles aux lycéens qui n’auraient pas validé le baccalauréat par le contrôle continu.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»