Une foule sans masque se déchaîne lors d'une fête sauvage dans un parc de Paris

Une foule sans masque se déchaîne lors d'une fête sauvage dans un parc de Paris© Charles Baudry Source: RT France
Vidéo
Fêtards au parc des Buttes-Chaumont le 25 avril.
Suivez RT France surTelegram

Des centaines de personnes, jeunes pour la plupart, se sont rassemblées spontanément dans le parc des Buttes-Chaumont à Paris pour une fête techno improvisée peu avant le couvre-feu. Elles ont finalement été dispersées par les services de sécurité.

«Tout le monde s'en bat les couilles !», ont scandé en chœur des dizaines de jeunes massés les uns sur les autres en se déhanchant sur de la musique techno à Paris le 25 avril, comme en témoignent les images du reporter de RT France sur place Charles Baudry. 

Débutée aux alentours de 18h, cette fête improvisée a pris de l'ampleur quand des enceintes portatives diffusant de la musique électronique ont été allumées dans le parc. Environ 200 personnes y ont participé, selon Charles Baudry. 

Après environ une heure de danse au mépris des mesures de distanciation sociale, les jeunes se sont dispersés dans le calme à la suite de l'intervention de la sécurité du parc, a rapporté notre journaliste Charles Baudry. 

«La tension commence à monter et les gens ont juste envie de se libérer et de s’amuser. C’est exactement ce qu’il s’est passé là !» a expliqué un participant au micro de RT France. 

Après plus d'un an de restrictions sanitaires en tout genre, la lassitude se fait de plus en plus ressentir, certains n'hésitant pas à enfreindre les règles sanitaires. Dans la nuit du 24 au 25 avril, la police est ainsi intervenue pour interrompre une fête clandestine réunissant une centaine de personnes à Rouen dans un hangar désaffecté.

Le 13 avril, une personne a été placée en détention dans le cadre d'une enquête sur la transformation d'un gîte en discothèque clandestine près de Toulouse. D'autres placements en détention provisoire avaient déjà eu lieu à la suite notamment d'une rave party en Bretagne et d'une fête clandestine à Marseille. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»