«Un tel ton est inacceptable» : Moscou rejette l'ultimatum tchèque sur l'expulsion de diplomates

- Avec AFP

«Un tel ton est inacceptable» : Moscou rejette l'ultimatum tchèque sur l'expulsion de diplomates© David W. CERNY Source: Reuters
Le drapeau russe sur un véhicule diplomatique devant le ministère tchèque des Affaires étrangères, à Prague, le 21 avril 2021 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

La Russie a rejeté l'ultimatum fixé par la République tchèque qui demande le retour de tous les diplomates expulsés de son ambassade à Moscou, faute de quoi elle menace d'expulser davantage de diplomates russes.

Le 21 avril, le gouvernement tchèque a adressé un ultimatum à la Russie, avertissant qu'il pourrait expulser davantage de diplomates russes si les diplomates tchèques expulsés de Moscou n'étaient pas autorisés à y retourner ce 22 avril à midi. La Russie a aussitôt rejeté cet ultimatum, estimant qu'un «tel ton à [son] égard est inacceptable», et suggérant à Prague de garder les ultimatums «pour les relations à l'intérieur de l'Otan». 

La République tchèque a expulsé 18 diplomates russes et Moscou a riposté en expulsant 20 diplomates tchèques, à la suite d'accusations de Prague sur l'implication d'agents secrets russes dans une explosion mortelle en 2014 sur le sol tchèque. «La Fédération de Russie a jusqu'à 12h00 demain pour autoriser le retour de tous les diplomates expulsés de l'ambassade tchèque à Moscou», a déclaré aux journalistes le ministre tchèque des Affaires étrangères, Jakub Kulhanek. 

«S'ils ne peuvent pas rentrer, je réduirai le nombre des membres du personnel de l'ambassade de Russie à Prague pour que cela corresponde à la situation actuelle à l'ambassade de République tchèque à Moscou», a-t-il ajouté. Des responsables tchèques – dont le ministre de l'Intérieur Jan Hamacek, qui a occupé le poste de chef de la diplomatie jusqu'à la nomination de Jakub Kulhanek – avaient déclaré le 20 avril qu'ils pourraient même expulser tous les diplomates russes en poste.

Nous suggérons que Prague garde les ultimatums pour les relations à l'intérieur de l'Otan

La Russie a aussitôt rejeté cet ultimatum, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova s'étant exprimée en ces termes : «Nous suggérons que Prague garde les ultimatums pour les relations à l'intérieur de l'OTAN. Un tel ton à l'égard de la Russie est inacceptable». Elle a ajouté que l'ambassadeur tchèque serait convoqué ce 22 avril.

L'Union européenne (UE) a quant à elle exprimé le 21 avril dans la soirée sa «pleine solidarité» avec Prague. L'UE «soutient les mesures prises par les autorités» tchèques et «condamne la réaction disproportionnée et les menaces de la Fédération de Russie à l'égard de la République tchèque», a déclaré le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell. Prague avait demandé la veille à ses partenaires de l'UE et de l'Otan d'expulser des diplomates russes pour la soutenir dans sa confrontation avec Moscou.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix