Deux ans après l'incendie, des catholiques se réunissent devant Notre-Dame de Paris

Deux ans après l'incendie, des catholiques se réunissent devant Notre-Dame de Paris© RT FRANCE / CHARLES BAUDRY
Le 18 avril 2021, quelques centaines de chrétiens se sont réunis sur le parvis de Notre-Dame pour marquer les deux ans de l'incendie qui a sérieusement endommagé l'édifice religieux.
Suivez RT France surTelegram

Le 18 avril, de nombreux catholiques se sont réunis devant Notre-Dame de Paris pour commémorer le second anniversaire de l'incendie qui a ravagé l'édifice religieux. Les circonstances exactes de l'incident ne sont toujours pas connues.

Comme a pu le constater un reporter de RT France présent sur place, quelques centaines de catholiques se sont réunis le 18 avril à Paris pour commémorer le deuxième anniversaire de l'incendie dévastateur qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris le 15 avril 2019. Le rendez-vous avait été donné à 15h à la chapelle de la Médaille miraculeuse, située rue du Bac dans le VIIe arrondissement de Paris. Accompagné par des chœurs, le cortège a entamé une lente marche avant de rejoindre le parvis de la cathédrale, où un moment de recueillement et de prière a été observé.

Le 15 avril 2021, le président français Emmanuel Macron s'est rendu sur le chantier de reconstruction de Notre-Dame où il a salué la progression des travaux. Le chef de l'Etat s'était engagé à reconstruire la cathédrale dans les cinq ans suivant cet incident qui avait marqué la France entière. Cet objectif jugé irréalisable par certains avait été de nouveau confirmé par le chef de l'Etat lui-même dans les colonnes du Parisien le 14 avril : «L’engagement de 2024 sera tenu [...] Les cinq ans seront tenus. Ce qui m’importe, c’est vraiment que la planification des travaux puisse être respectée, avec tout le respect pour les architectes et métiers d’art. Tout le monde est sûr maintenant qu’on y arrivera en 2024», avait-il déclaré. 

Pour l'heure, les conclusions de l'enquête réalisée afin de connaître les circonstances exactes de l’incident n'ont toujours pas été rendues publiques. Dans une dépêche du 11 avril 2021, l'AFP citait une source proche de l'enquête selon laquelle les investigations sur le site étaient terminées. Une longue phase d'analyse par des experts de ce qui a été récupéré dans les gravats devrait encore s'étendre sur plusieurs mois. «Dans l'état actuel des choses, il n'est pas possible d'affirmer qu'on sera en mesure de dire un jour de manière certaine ce qui a pu être à l'origine de l'incendie», étant donné notamment l'ampleur des dégradations causées par le feu, selon cette source de l'AFP. 

Parmi les éléments architecturaux détruits dans l'incendie, la fameuse flèche de la cathédrale (qui sera reconstruite à l'identique), l'horloge, la toiture et une partie de sa voûte.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»