Un tweet d'Evian au premier jour du ramadan fait réagir sur les réseaux sociaux

Un tweet d'Evian au premier jour du ramadan fait réagir sur les réseaux sociaux© Donell Woodson / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Source: AFP
Le logo de la marque Evian (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Alors que le ramadan a débuté ce 13 avril, la marque Evian a publié un tweet dans lequel elle invitait les internautes qui avaient bu de l'eau à relayer une de ses publications. Faisant le choix de jeûner, certains musulmans se sont sentis offensés.

La célèbre marque d'eau minérale française Evian a provoqué de vives réactions sur le réseau social Twitter en invitant les internautes qui avaient déjà bu un litre d'eau dans la journée à «retweeter» la publication alors que le ramadan vient de débuter ce 13 avril pour des millions de musulmans en France.  

Publiée vers 15h, le message a généré des milliers d'interactions, dont celles de nombreux internautes qui se sont sentis offensés alors qu'ils débutent tout juste une longue période de jeûne. Dans plusieurs messages postés en réponse à Evian, des utilisateurs attirent l'attention de la marque d'eau minérale sur l'inopportunité d'un tel tweet en période de ramadan.

A l'opposé, de nombreux utilisateurs s'indignent devant les réactions épidermiques suscitées par ce tweet. Nombre d'entre eux expliquent que les marques n'ont pas à se préoccuper de la foi de chacun, et qu'elles sont libres de communiquer comme elles l'entendent.

Certaine personnalités ont également réagi à l'instar de l'essayiste Raphaël Enthoven. «La première firme qui me parle de bouffe le jour de kippour, je lui fais un procès pour offense», a-t-il ironisé sur le réseau social.

Evian évoque une «maladresse»

Constatant les réactions et débats enflammés engendrés par cette publication, la marque a décidé de préciser ses propos vers 21h en affirmant qu'il s'agissait d'une «maladresse» qui n'appelait à «aucune provocation».

Des excuses qui ont provoqué l'ire de la journaliste Eugénie Bastié. «Evian s’excuse pour avoir invité à boire de l’eau le 1er jour du ramadan. On ne sait ce qui est le plus désolant: la meute des offensés suite au tweet initial ou cette pitoyable mise au point qui cède au tourbillon victimaire», a-t-elle fait valoir sur Twitter.

De son côté, le président des Patriotes, Florian Philippot, a lui considéré la démarche «insupportable». «S’excuser parce que des abrutis sont venus comme d’habitude jouer les offusqués et les victimes, chouiner pour imposer leurs vues suite à un tweet parfaitement anodin, c’est idiot et insupportable», a-t-il dénoncé sur le même réseau social.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»