Deux morts dans une cité de Pontoise au cours d'une rixe après un vol de moto

- Avec AFP

Deux morts dans une cité de Pontoise au cours d'une rixe après un vol de moto© DENIS CHARLET Source: AFP
Voiture de la police nationale (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Deux hommes de 21 et 35 ans ont été tués le soir du 1er avril dans une cité de Pontoise dans le Val-d'Oise, lors d'une rixe consécutive à un vol de moto. Trois personnes ont été arrêtées et placées en garde à vue.

Appelés vers 20h20 pour des affrontements au cours desquels plusieurs coups de feu avaient été tirés, les policiers ont découvert dans la cité de Marcouville un homme de 35 ans grièvement blessé, selon un communiqué du parquet de Pontoise. Présentant une plaie par balle dans le flanc gauche, la victime est décédée pendant son transport vers l'hôpital.

Un autre habitant du quartier, âgé de 21 ans, a également été «retrouvé grièvement blessé, polytraumatisé et immédiatement transporté à l'hôpital pour de multiples fractures», selon le parquet. Il est décédé dans la nuit.


Ces deux hommes de 21 et 35 ans ont été tués le soir du 1er avril dans une cité de Pontoise (Val-d'Oise), lors d'une rixe consécutive à un vol de moto, selon des informations recueillies par l'AFP de sources concordantes.

Selon une source policière, trois hommes de la communauté des gens du voyage, un père âgé de 57 ans, son fils et un ami âgés de 23 ans, s'étaient rendus dans cette cité à bord d'un fourgon pour récupérer une moto volée au fils «dans l'après-midi». «Apercevant la moto montée par le jeune homme de 21 ans, [ils] lui auraient foncé dessus délibérément, renversant son conducteur», a détaillé le parquet. Les trois hommes auraient été ensuite pris à partie par une trentaine de jeunes de la cité. «Une rixe s’ensuivait et l’un des membres de la communauté des gens du voyage aurait sorti une arme de poing, faisant feu à plusieurs reprises», toujours selon le parquet.

Tous les trois ont été arrêtés et placés en garde à vue du chef de meurtres. L'enquête a été confiée à la police judiciaire de Cergy.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»