Un restaurateur des Hauts-de-Seine en garde à vue pour avoir maintenu son activité

- Avec AFP

Un restaurateur des Hauts-de-Seine en garde à vue pour avoir maintenu son activité© BERTRAND GUAY / AFP Source: AFP
Restaurant parisien fermé le 31 mai 2020 (image d'illustration).

Le parquet de Nanterre a annoncé ce 26 mars qu'un restaurateur de Neuilly-sur-Seine avait été placé en garde à vue après avoir maintenu son établissement ouvert depuis le mois de novembre. Vingt-quatre clients ont été également verbalisés.

Un restaurateur de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) a été placé en garde à vue pour avoir clandestinement maintenu son commerce ouvert au public en violation des règles sanitaires en vigueur contre l'épidémie de Covid-19, a indiqué ce 26 mars le parquet de Nanterre, sollicité par l'AFP.

Ce restaurateur et son serveur ont été interpellés en flagrant délit le 24 mars à midi et placés en garde à vue pour mise en danger de la vie d'autrui, a détaillé le parquet.

Les deux hommes ont été remis en liberté mais une enquête préliminaire pour ouverture irrégulière d'un établissement recevant du public et travail dissimulé a été ouverte. Pour ces faits, le restaurateur encourt jusqu'à 3 ans d'emprisonnement et 45 000 euros d'amende.

La grille de l'établissement était fermée mais les forces de l'ordre y ont pénétré, alertés par le bruit, et ont découvert une vingtaine de clients attablés, qui ont été contrôlés, selon la police des Hauts-de-Seine. Les 24 clients ont été verbalisés, a précisé le ministère public.

Les premiers éléments de l'enquête ont révélé que le commerçant avait maintenu son commerce ouvert depuis novembre dernier, qu'il avait touché 20 000 euros d'aides gouvernementales et réussi à se dégager un salaire de 2 000 euros par mois, a détaillé la police.

Ce 26 mars encore, un gérant d'un hôtel-restaurant à Colombes (Hauts-de-Seine) a été également placé en garde à vue pour «mise en danger de la vie d'autrui», a indiqué une source policière à l'AFP.

Vers 13h, les forces de l'ordre ont contrôlé son restaurant et verbalisé 8 clients et ses deux salariés. Dans l'après-midi, le gérant a été remis en liberté et le parquet de Nanterre a pris une «décision de composition pénale pour mise en danger d'autrui».

Les bars et restaurants sont fermés depuis bientôt cinq mois dans le cadre de mesures gouvernementales destinées à freiner la propagation du Covid-19. Le gouvernement réfléchit à différentes mesures comme la création d'un pass sanitaire ou l'utilisation du code QR pour une prochaine réouverture de ces établissements. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»