Procès d'un décrocheur de portrait : «C'est un geste symbolique», estime Jean-Luc Mélenchon

Suivez RT France surTelegram

Gaspard Fontaine, militant, avait décroché un portrait du président Macron pour dénoncer la politique environnementale de l'exécutif. Il est poursuivi en justice pour une action non-violente, déplore le député de Marseille venu le soutenir au procès.

Le procès de Gaspard Fontaine s'ouvre ce 23 mars à Amiens. L'homme avait décroché le portrait d'Emmanuel Macron le 6 mars 2020. Une opération visant à dénoncer le manque d'ambition du gouvernement en matière de lutte environnementale. Plusieurs personnalités de La France insoumise étaient présentes devant le tribunal judiciaire d'Amiens lors d'un rassemblement à l'initiative de l'organisation «Action non-violente COP21».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»