Opposition à la loi Sécurité globale : Attac investit la place de la République à Paris

Opposition à la loi Sécurité globale : Attac investit la place de la République à Paris© Thomas SAMSON / AFP
images
Une image du préfet de police de Paris Didier Lallement sur une statue de la place de la République à Paris, le 16 mars 2021, lors d'une action des militants d'Attac pour protester contre la loi Sécurité globale.

Des militants de l'organisation altermondialiste Attac ont effectué une action à Paris le 16 mars pour dénoncer le projet de loi Sécurité globale, dont l'examen en séance plénière commence au Sénat le même jour.

Action coup de poing de la part de membres de l'organisation altermondialiste Attac, ce 16 mars à Paris. Place de la République, des militants ont accroché sur la statue centrale une photographie du visage du préfet de police de la capitale Didier Lallement, surplombée par un écriteau «Sécurité globale = obscurité totale». Dans la fontaine sous le lion du Monument à la République, des images de requins avec des noms comme Macron, Darmanin ou Castaner ont été installées.

Cette action intervient alors que le Sénat entame ce 16 mars pour une semaine l'examen en première lecture de la proposition de loi LREM sur la «sécurité globale», quatre mois après son adoption à l'Assemblée nationale. La coordination Stop loi Sécurité globale a appelé à reprendre la mobilisation «pour mettre en échec ce texte et la logique liberticide qui l'accompagne», annonçant des rassemblements le jour même devant le palais du Luxembourg et les préfectures ou sous-préfectures en régions.

«On a souhaité utiliser la symbolique de la place de la République pour dire "attention, ce projet de loi arrive aujourd'hui, il faut que toute la société se mobilise contre" [...] On est un des rares pays européens où on a cette stratégie mortifère du maintien de l’ordre. Il faut l’arrêter absolument et c’est ce qu’on a voulu dire ce matin par cette action », a expliqué au micro de RT France Emmanuel Vire, le secrétaire général du SNJ-CGT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»