Oise : 71 personnes verbalisées lors d’une fête clandestine

Oise : 71 personnes verbalisées lors d’une fête clandestine© Eric Gaillard/File Photo Source: Reuters
Un policier effectue des contrôles durant le couvre-feu à Nice, le 4 février 2021 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Dans l'Oise, les gendarmes ont interrompu une fête clandestine et verbalisé 71 personnes dans une salle privée située proche de Mortefontaine-en-Thelle. Une enquête a été ouverte pour travail dissimulé et mise en danger de la vie d'autrui.

Dans la nuit du 6 au 7 mars, les gendarmes ont interrompu une fête clandestine qui avait lieu dans une salle privée de Mortefontaine-en-Thelle, commune située dans le département de l’Oise. Sur place, 71 personnes ont été verbalisées pour non-respect du couvre-feu. Comme le rapporte Le Parisien, les gendarmes sont intervenus vers 3 heures du matin dans cette salle qui peut accueillir jusqu’à 400 personnes après qu’un voisin s'est plaint du bruit occasionné par les convives. 

Le maire de Mortefontaine-en-Thelle, Jean-Louis Goupil, a déclaré qu’il ne savait pas quelle était la nature de l'événement qui s'est déroulé dans «une salle privée située dans le hameau de La Mare d'Ovillers, qui est excentré du bourg». Le maire a par ailleurs expliqué que cette salle pouvait accueillir jusqu'à 400 personnes.

L'identification des organisateurs toujours en cours 

«Les investigations se poursuivent», a fait savoir de son côté le procureur de la République de Beauvais, Caroline Tharot, qui a ouvert une enquête «pour travail dissimulé par dissimulation d'activité et mise en danger de la vie d'autrui». A ce jour, l’identification des organisateurs de la soirée est toujours en cours.

La préfecture de l’Oise a fait savoir qu’elle condamnait ces agissements, soulignant que «la verbalisation des 71 personnes concernées illustre la fermeté que nous avons demandée aux forces de l'ordre pour sanctionner ces agissements irresponsables alors que notre situation sanitaire est fragile».

Cette fête clandestine n’est pas sans rappeler celle qui s’est tenue le 12 février dernier à Boran-sur-Oise à l’occasion d’un d’anniversaire. Les gendarmes étaient intervenus et avaient verbalisé 25 personnes pour non-respect de couvre-feu.

Selon les chiffres de Santé publique France, 382 personnes ont été hospitalisées dans l’Oise du 24 février au 3 mars, dont 53 en réanimation (+ 20%). Le taux d'incidence est de près de 294 nouveaux cas pour 100 000 habitants (+ 3%), avec 956 décès dus au Covid-19.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix