Marseille : «en rupture de traitement», l'homme interpellé dans une épicerie casher a été interné

Marseille : «en rupture de traitement», l'homme interpellé dans une épicerie casher a été interné© REUTERS/Emmanuel Foudrot
Des policiers en patrouille devant une école juive à Villeurbanne (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Un homme armé d'un couteau a tenté de pénétrer dans une épicerie casher, avant d'être maîtrisé et immobilisé par la sécurité d'une école juive située à proximité. Aucun blessé n'est à déplorer. En «rupture de traitement», l'individu a été interné.

Ce 5 mars au matin, un individu armé d'un couteau a été arrêté après avoir pénétré dans une épicerie casher du XIIIe arrondissement de Marseille. La préfecture de police des Bouches-du-Rhône, citée par France 3, a fait savoir qu'il n'avait pas tenté de pénétrer dans l'école juive Yavné à proximité, comme cela avait dans un premier temps été rapporté par France bleu et La ProvenceEn revanche, c'est bien le personnel de sécurité de cet établissement scolaire qui a immobilisé l'assaillant dans l'épicerie, jusqu'à l'arrivée des forces de l'ordre qui l'ont arrêté. Aucun blessé n'est à déplorer.

L'individu interné, «en rupture de traitement» 

Selon le quotidien régional, l'individu, qui se prénommerait Jahid et aurait 60 ans, aurait été interné. Son état n'ayant «pas été jugé compatible avec une mesure de garde à vue [il] a été hospitalisé d'office».

Dominique Laurence, procureur de la République de Marseille citée par La Provence, a fait savoir qu'il était «en rupture de traitement».

Auteur: RT France

«L'attention des personnels de sécurité de l'école a été attirée par le comportement suspect de l'individu dans la rue», a expliqué la préfecture citée par France 3.

Les élèves de l'école ont été rapidement confinés et une équipe de démineurs a été envoyée sur place pour analyser la voiture d'où est sortie l'assaillant, qui était selon le quotidien régional «sorti de son véhicule, avec une serviette posée sur la tête et un couteau en main». 

La sécurité renforcée, une enquête ouverte

La préfecture de police des Bouches-du-Rhône a ordonné le déploiement de patrouilles, notamment de l'opération Sentinelle, afin de sécuriser les sites de la communauté juive de Marseille, selon France Bleu.

Selon Le Parisien, le parquet de Marseille a confié à la sûreté départementale une enquête en flagrance afin de déterminer les motifs de l'assaillant.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»