Covid : Véran envisage un couvre-feu «accentué» ou un confinement dans les Alpes-Maritimes

Covid : Véran envisage un couvre-feu «accentué» ou un confinement dans les Alpes-Maritimes© Valery HACHE Source: AFP
Le ministre de la Santé Olivier Véran le 20 février à Nice.

Le ministre français de la Santé a déclaré ce 20 février envisager un couvre-feu «accentué» ou un «confinement partiel ou total» dans les Alpes-Maritimes, département dont le taux d'incidence inquiète.

Le 18 février, en conférence de presse, Olivier Véran avait qualifié de «particulièrement inquiétante» la situation épidémiologique dans les Alpes-Maritimes. Deux jours plus tard, selon l'AFP, il a déclaré envisager un couvre-feu «accentué» ou un confinement dans ce département, alors qu'actuellement un couvre-feu à 18h est imposé à l'ensemble du pays.

Ca pourrait prendre la forme d'une accentuation du couvre-feu voire d'un confinement partiel ou total

S'adressant ce 20 janvier au préfet et aux élus des Alpes-Maritimes lors d'une visite à Nice, le ministre de la Santé a déclaré : «Je demande au préfet de continuer la concertation [...] avec l'ensemble des élus du territoire pour que, d'ici à la fin du week-end, nous puissions prendre des mesures complémentaires de protection de cette population des Alpes-Maritimes face à cette flambée épidémique. Ca pourrait prendre la forme d'une accentuation du couvre-feu voire d'un confinement partiel ou total.»

L'idée d'un confinement local a été saluée par le maire Les Républicains (LR) de Nice, Christian Estrosi : «Si nous devions aller à un confinement partiel ou un peu plus important dans les jours qui viennent en fonction de l'évolution de l'épidémie, je les soutiendrais de la même manière, par exemple un confinement à l'occasion de chaque week-end», a-t-il déclaré, cité par l'AFP.

Le taux de positivité des tests de détection les Alpes-Maritimes est supérieur à 10%, contre une moyenne nationale de 6%, et le taux d'incidence atteignait le 19 février les 587 pour 100 000 habitants, d'après l'Autorité régionale de santé (ARS).

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»