Mise en examen du président du CNC Dominique Boutonnat pour agression sexuelle et tentative de viol

- Avec AFP

Mise en examen du président du CNC Dominique Boutonnat pour agression sexuelle et tentative de viol© AFP / YOHAN BONNET
Portrait de Dominique Boutonnat pris en août 2019 à l'occasion du festival de films d'Angoulême.
Suivez RT France surTelegram

Le 11 février, le président du Centre national du cinéma (CNC), Dominique Boutonnat a été mis en examen. Cette enquête judiciaire fait suite à une plainte déposée par son filleul de 22 ans pour agression sexuelle et tentative de viol.

Le président du Centre national du cinéma (CNC), Dominique Boutonnat, a été mis en examen le 11 février pour agression sexuelle et tentative de viol et placé sous contrôle judiciaire après une plainte de son filleul, a indiqué à l'AFP le parquet de Nanterre. La plainte, déposée le 7 octobre, émane de son filleul de 22 ans, sans lien familial, pour des faits datant d'août 2020 lors de vacances en Grèce. 

Dominique Boutonnat a été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de contact avec la victime et de se rendre au domicile des parents de la victime, a précisé le parquet contacté par l'AFP.

«C'est une étape nécessaire à la manifestation de la vérité et à la reconstruction personnelle de mon client», a réagi auprès de l'AFP Caroline Toby, l'avocate du plaignant, ajoutant qu'un «parrain est comme un père, quel que soit l’âge. Son rôle est de protéger. Dominique Boutonnat était une figure paternelle».

Pour l'avocat de Dominique Boutonnat, Me Emmanuel Marsigny, «cette mise en examen pour des faits contestés, sans qu'aucune confrontation n'ait été organisée, traduit une précipitation tout à fait critiquable». 

C'est une étape nécessaire à la manifestation de la vérité et à la reconstruction personnelle de mon client

«Il s'agit pourtant d'un droit fondamental pour toute personne mise en cause de pouvoir être confrontée au plaignant avant qu'une décision de cette nature soit prise», a-t-il ajouté.

Dominique Boutonnat, 51 ans, a été nommé président du CNC le 24 juillet 2019, après une longue carrière dans le financement de la création cinématographique et audiovisuelle. Il conteste ces accusations qui lui ont valu une mise en examen.

Depuis le début de l'année, les affaires de viol ou d'agression sexuelle concernant des personnalités du monde de la culture ou de la politique se sont succédé, entraînant l'ouverture d'enquêtes judiciaires.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»