15 députés de la majorité invitent Jean Castex à mettre en œuvre plusieurs mesures sociales

15 députés de la majorité invitent Jean Castex à mettre en œuvre plusieurs mesures sociales© AFP / THOMAS COEX
Au centre, le député de La République en Marche (LREM), Pierre Person participant à une session parlementaire le 22 septembre 2020 (image d'illustration).

Le 6 février, 15 députés macronistes ont envoyé au Premier ministre Jean Castex un courrier dans lequel ils appellent le gouvernement à mettre en œuvre 13 mesures sociales. Parmi ces mesures : deux promesses présidentielles à ce jour non tenues.

Dans un courrier adressé le 6 février au Premier ministre Jean Castex, 15 députés de La République en marche (LREM) avancent 13 propositions afin que la majorité «renforce cette politique en faveur de l’égalité des chances dans les 15 mois à venir par des mesures qui corrigeraient les inégalités structurelles» : le document a été rendu public sur le fil Twitter de l'ex-numéro deux du parti, Pierre Person, qui est à la tête de cette initiative.

Les signataires de cette lettre de sept pages formulent ces propositions alors que, selon eux, «dans les prochaines semaines, le pouvoir exécutif annoncera un grand plan en faveur de l’égalité des chances». On trouve parmi eux la présidente-déléguée du groupe des députés LREM Coralie Dubost, le vice-président de l'Assemblée nationale Hugues Renson ou encore la députée de Paris Anne-Christine Lang

Deux promesses présidentielles reprises dans le document

Parmi les 13 propositions mentionnées dans ce courrier figurent la création de 40 000 places en crèche, la pondération du financement des collèges selon des critères de mixité sociale, le lancement d’une réflexion d’ensemble sur les stages étudiants, la relance du «pass culture» auprès des jeunes, la création d’une plateforme pour signaler les cas de discriminations ou encore le lancement de la «garantie jeune universelle» en tant que premier pas vers le revenu universel d’activité (RUA).

Comme le souligne le Journal du Dimanche, les élus reprennent donc à leur compte deux promesses présidentielles qui n’ont toujours pas été mises en œuvre, le projet du «pass culture», ce chèque de 500 euros destinés à financer les dépenses culturelles de chaque jeune, et le chantier du revenu universel d'activité (RUA).

Les signataires pointent également du doigt l’«erreur» du gouvernement consistant à avoir enterré le rapport du haut fonctionnaire Frédéric Thiriez sur la réforme de l'Ecole nationale d'administration (ENA). Comme ils le rappellent : «Nous avons été élus sur la promesse de changement dans la formation de nos élites. Il va falloir accélérer». Dans la foulée de la crise des Gilets jaunes en 2018, Emmanuel Macron avait dit vouloir supprimer cette grande école – mais le chef d'Etat avait par la suite annoncé avoir renoncé à ce projet, selon BFMTV.

Enfin, les signataires de la lettre critiquent la proposition du numéro un de leur parti, Stanislas Guerini, d’accorder un prêt de 10 000 euros à tous les jeunes de 18 à 25 ans, ce qui, selon eux, «aurait plutôt pour conséquence [d']aggraver [les inégalités] entre ceux qui sont contraints d'y avoir recours et ceux qui peuvent s'en dispenser».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»