Un collégien dans le coma artificiel, sa famille appelle à témoin pour retrouver ses agresseurs

Un collégien dans le coma artificiel, sa famille appelle à témoin pour retrouver ses agresseurs© Street View
Les faits se seraient déroulés rue Emile Zola (XVe arrondissement de Paris), à proximité du collège (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Un collégien âgé de 14 ans a été violemment agressé par une dizaine d'individus en sortant de son établissement scolaire, selon LCI. La victime serait dans un coma artificiel, les agresseurs seraient quant à eux toujours recherchés.

Le XVe arrondissement de Paris a été au cœur d'un fait divers dramatique. Un jeune homme âgé de 14 ans s'est fait lyncher par une dizaine d'individus, le 15 janvier dernier, selon des informations publiées par LCI ce 21 janvier. La scène s'est déroulée dans le secteur Beaugrenelle, peu après la sortie du collégien de son établissement scolaire en fin d'après-midi. 

L'un des cousins de la victime, contacté par la chaîne d'information, raconte qu'«une bande d'individus est arrivée, apparemment de Vanves, elle cherchait apparemment des jeunes du quartier, une histoire de bandes rivales, semble-t-il». «Ils ont dû se dire que Yuriy [nom de la victime] faisait partie des personnes qu'ils recherchaient et quand mon cousin a voulu partir en courant, il est tombé au sol et là, ils l'ont tabassé. Je ne crois vraiment pas que Yuriy soit d'un quelconque manière mêlée à ce genre d'histoire», poursuit le cousin de la victime.

Les secours sont ensuite arrivés sur les lieux et la bande d'agresseurs avait déjà pris la fuite, d'après le récit de LCI. Les forces de l’ordre ont été alertées d’une «bagarre entre une vingtaine d’individus munis d’armes par destination», confirme une source policière citée par Actu Paris.

Le jeune homme aurait été placé en coma artificiel et son pronostic vital ne serait plus engagé, selon la mère de la victime. D'après cette dernière, Yuriy aurait eu «le crâne ouvert à plusieurs endroits». Le 3e district de la police judiciaire est chargé des investigations mais n'a toujours pas mis la main sur les agresseurs du jeune garçon. Des images de vidéosurveillance ont été saisies et visionnées pour tenter de les identifier, selon LCI.

La mère de la victime a lancé plusieurs messages sur les réseaux sociaux pour retrouver des témoins de la scène et tenter d'interpeller les agresseurs, «afin que justice soit faite».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix