Loi Sécurité globale : «Un flicage massif et généralisé de tous les Français»

Pour Dominique Pradalié, secrétaire générale du SNJ, le gouvernement cherche à pouvoir contrôler qui il souhaite, quand il le veut et sans que ces pratiques ne soient contestées. Selon l'invitée, c'est la ligne directrice du ministre de l'Intérieur.

Près de 80 rassemblements contre la proposition de loi «Sécurité globale» ont eu lieu le 16 janvier à travers l’Hexagone. Pour Dominique Pradalié, secrétaire générale du SNJ, invitée sur RT France, cette loi polémique répond à «une obsession» du ministre de l’Intérieur et du gouvernement de «pouvoir contrôler tout le monde, tout le temps et n’importe où». Et surtout déclare l'invitée de ne pas se voir contester.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»