Le PNF enquête sur un contrat de Sarkozy avec un groupe d'assurances russe associé à AXA

Le PNF enquête sur un contrat de Sarkozy avec un groupe d'assurances russe associé à AXA© Bertrand GUAY Source: AFP
Nicolas Sarkozy lors du dernier jour de son procès pour corruption au tribunal de Paris, le 10 décembre 2020 (image d'illustration)
Suivez RT France surTelegram

Une enquête a été ouverte sur un possible «trafic d'influence» lié aux activités de conseil de l'ancien président comme avocat du groupe Reso-Garantia. La justice cherche à déterminer s'il a agi en consultant, ce qui serait légal, ou en lobbyiste.

Confirmant une information publiée par Mediapart, l'AFP rapporte ce 15 janvier que le parquet national financier (PNF) a ouvert une enquête préliminaire pour «trafic d'influence» visant les activités de conseil de Nicolas Sarkozy pour une société d'assurances russe.

En cause, selon Mediapart, un contrat de conseil portant sur 3 millions de dollars conclu par l'ancien président français avec la société Reso-Garantia, contrôlée par «deux oligarques» russo-arméniens «associés avec l’assureur français Axa».

Le média d'investigation précise : «La justice cherche à vérifier si l’ancien chef de l’État a seulement agi comme consultant, ce qui serait parfaitement légal, ou s’il se serait adonné à des activités de lobbying potentiellement délictuelles pour le compte des oligarques russes.» 

Toujours selon Mediapart, la justice anticorruption enquêterait depuis l'été 2020, après un signalement du service de renseignement financer Tracfin. En particulier, c'est un versement d'un demi-million d'euros perçu par l'ancien dirigeant, provenant de Russie, qui aurait alerté Tracfin.

Reso-Garantia souligne avoir informé les autorités françaises

Les patrons de Reso-Garantia, Sergueï et Nikolaï Sarkissov, confirment de leur côté l'embauche de celui qui est redevenu avocat après avoir présidé la France comme «conseiller spécial» et «président du comité de conseil stratégique auprès du conseil d’administration».

Précisant avoir «déclaré cette nomination aux autorités publiques françaises», les deux hommes d'affaire soulignent par ailleurs que le travail de l'ancien chef d'Etat se limite à des «projets multinationaux majeurs, qui sont tous de nature commerciale, situés exclusivement hors de France, et qui n’impliquent aucun gouvernement ou agence gouvernementale».

Reso-Garantia est l'un des principaux groupes d'assurance en Russie. Comme le rappelle Mediapart, son capital est contrôlé à 58% par les deux frères Sarkissov, tandis que l'assureur français Axa a acquis en 2008 36,7% (soit environ 810 millions d'euros) de son capital.

La justice se penche notamment sur la question d'un rôle éventuel de Nicolas Sarkozy dans les relations entre le groupe russe et le géant français Axa. Contacté par Mediapart, l'ancien chef d'Etat n'a pour l'heure pu être joint.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»