Heures supplémentaires impayées : la Cour des comptes propose d'augmenter les policiers

Heures supplémentaires impayées : la Cour des comptes propose d'augmenter les policiers© DENIS CHARLET Source: AFP
La police nationale dévoile ses nouveaux véhicules et son nouveau logo, Lille, décembre 2020 (image d'illustration).

Réduire l'attractivité des compensations horaires et revaloriser le tarif des heures réalisées la nuit et les jours fériés : c'est la solution étonnante que propose la Cour des comptes pour régler le solde des heures supplémentaires des policiers.

La Cour des comptes a adressé à Beauvau au mois d'octobre 2020 un référé rendu public le 12 janvier 2021 dans lequel elle juge l'organisation du travail en police «peu lisible et inadaptée» ainsi que «particulièrement coûteuse».

Le sujet de fond de cet état des lieux est en réalité le coût astronomique des heures supplémentaires réalisées par les policiers nationaux, avec un arriéré de paiement gigantesque auquel Christophe Castaner avait commencé à s'attaquer avant d'être sommairement débarqué du ministère de l'Intérieur à l'été 2020. Il reste pourtant encore 20 millions d'heures supplémentaires à solder par le ministère.

Les magistrats de la Cour semblent s'alerter dans ce document, ainsi que le relève le journal Les Echos, de la gestion du temps de travail par le ministère : «La Cour n'a pas obtenu un recensement précis des cycles de travail appliqués dans les différentes directions et services territoriaux de la Direction générale de la police nationale.»

Par ailleurs, la Cour des comptes préconise de «cesser d'accorder de nouveaux dispositifs de compensation venant alimenter le nombre d'heures de repos.» Or il s'agit là, pour Beauvau, d'un des leviers de de négociation avec les corps intermédiaires policiers.

Solution proposée par les magistrats financiers : inciter les agents à se faire payer leurs heures supplémentaires plutôt que de les laisser accumuler des droits au repos en majorant le taux horaire des heures effectuées la nuit et les jours fériés... une augmentation en somme ou une «hausse de la rémunération», comme le formule le journal Les Echos.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»