«L'anti-CNews» : Benoît Hamon lance sa web TV payante

«L'anti-CNews» : Benoît Hamon lance sa web TV payante© Stéphane DE SAKUTIN Source: Reuters
Benoît Hamon lors d'un débat télévisé, à l'occasion des élections européennes, le 23 mai 2019 (image d'illustration)

L'ancien ministre socialiste et candidat à l'élection présidentielle de 2017 a lancé sa chaîne de télévision payante sur internet, SensTV, qu'il présente comme une alternative à la chaîne d'information en continu CNews.

Le 29 décembre 2020, Benoît Hamon a lancé SensTV, une chaîne de télévision payante sur internet proposant documentaires et entretiens «à l'abri des vociférations et de la polémique», selon le conseiller régional d'Ile-de-France.

«A l'heure où le temps de l'information s'accélère au risque du rétrécissement, je veux proposer de ralentir, de mettre sur pause [...] C'est une chaîne pour réfléchir et faire réfléchir», a affirmé l'ancien ministre socialiste au ParisienDans l'émission Culture-Médias sur Europe 1, Benoît Hamon a déclaré avoir lancé cette chaîne pour «démontrer que l'on peut se mettre d'accord sur des choses, c'est-à-dire avoir un débat qui soit un peu l'anti-CNews, l'anti-polémique : on ne tacle pas, on ne clashe pas».

L'abonnement à SensTV est facturé 4,99 euros par mois. Il donne accès à une cinquantaine d'heures de documentaires sur sur les thèmes de prédilection du fondateur du mouvement Génération.s : le travail, l'écologie, le temps, la «bonne vie demain» et les «identités heureuses», et à des entretiens animés par Benoît Hamon avec des intellectuels, des élus de gauche ou de droite, des syndicalistes ou des acteurs de la société civile, comme le précise le Parisien.

Le candidat malheureux à l'élection présidentielle de 2017 assure cependant qu'il ne s'agit pas d'un retour en politique, mais d'une «manière de rester engagé [...] différemment», toujours selon le Parisien. Une démarche qui intervient après lancement en septembre d'un podcast mensuel Et si... pour proposer «des solutions et des chemins toujours positifs», et la publication en octobre d'un plaidoyer pour le revenu universel intitulé Ce qu'il faut de courage.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»